La chirurgie a-t-elle été pratiquée sur les égyptiens ? Une broche de prothèse découverte dans une momie de 3000 ans

chirurgie-momie-broche

Des chercheurs au cours d’un test d’ADN de routine sur une momie égyptienne masculine ont fait une découverte étonnante après avoir trouvé une vis orthopédique en fer de 23 cm à l’intérieur de son genou.

La momie serait morte entre le 16ème et le 11ème siècle avant J.-C. et la broche est maintenue en place par une résine organique semblable à du ciment osseux moderne.

Les experts médicaux ont été tellement surpris par cette découverte qu’ils ont foré à travers l’os pour permettre l’accès à une caméra arthroscopique afin de regarder de plus près.

Cela confirme ce qu’ils croyaient impossible – cette opération a été réalisée il y a plus de 3000 ans.

momie-chirurgie-genou-jc

On soupçonne la momie d’avoir eu une chirurgie du genou effectuée autour du 11ème siècle avant J.-C.

vieille_momie-3000ans

La momie vieille de plus de 3000 ans

Non seulement les chercheurs ont été étonnés que la broche soit si ancienne mais la conception très avancée les a sidéré.

“La broche est faite avec certaines des mêmes conceptions que nous utilisons aujourd’hui pour obtenir une bonne stabilisation de l’os”, a déclaré le Dr Richard Jackson, chirurgien orthopédique de l’université Brigham Young.

Apparemment les anciens médecins égyptiens savaient comment utiliser des brides sur une vis pour stabiliser la rotation de la jambe.

anciens-egyptiens-bride-broche

Les anciens égyptiens semblaient savoir comment utiliser des brides sur une vis

À ce jour aucune autre momie n’a été trouvée avec la preuve d’une intervention semblable.

«Je dois donner aux anciens beaucoup de crédit pour ce qu’ils ont fait”, a ajouté le Dr Wilfred Griggs, qui a dirigé l’équipe de scientifiques qui effectuaient des recherches d’ADN sur la momie quand ils ont fait cette découverte incroyable.

Mais la question demeure, comment les anciens égyptiens ont développé cette technologie de pointe?

Source : Express.co.uk

2 Commentaires

  1. patrick remondini

    Pour moi rien de chirurgicale durant le vivent du défunt.
    Cette opération a due être effectuée post-mortum . L’homme a dû mourir de cet accident et pour qu’il puisse traverser l’au-delà avec ses deux jambes,il lui a été ajouté cette broche.
    C’est en effet une opération lourde, il faut une technique de sutures complexe impossible pour ‘époque.
    Pour l’égyptien, la mort était un pas qu’il fallait franchir avec facilité. Dans l’au-delà, il devait affronter le jugement des morts. Dans cette salle d’audience divine siégeait, Osiris, entouré d’Isis et de Nephtys assisté de quarante-deux assesseurs, des génies redoutables comparables a nos jurés. Anubis conduisait le défunt en le prenant par la main. Il devait être debout et pouvoir marcher d’où l’impotence de cette prothèse, pour son jugement dernier.

    1. ASR (Auteur de l'article)

      Précisions et hypothèse très intéressantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *