La moto volante de Jetpack Aviation arrive sur le marché !

Baptisée Speeder, cette moto volante a été conçue pour filer à une vitesse maximum dépassant les 240 km/h ! Déclinée en deux versions, cette première moto volante de la marque prévue à la commercialisation est d’ores et déjà proposée en précommande.

moto volante

Baptisée Speeder, cette moto volante a été conçue pour filer à une vitesse maximum dépassant les 240 km/h ! Déclinée en deux versions, cette première moto volante de la marque prévue à la commercialisation est d’ores et déjà proposée en précommande.

Du jetpack à la moto volante

En janvier 2019, nous évoquions la possibilité que soient organisées dès cette année des courses de jetpack (réacteur dorsal). La société Jetpack Aviation avait en effet publié une vidéo montrant un vol expérimental au-dessus d’un lac et effectué par deux pilotes, chacun équipé d’un jetpack de modèle JB10.

Si cette annonce avait suscité l’intérêt, Jetpack Aviation a décidé de frapper à nouveau un grand coup. Cette société a annoncé la commercialisation d’une moto volante baptisée Speeder, dans un communiqué publié le 7 mars 2019. Déjà disponible en précommande contre une avance de 10 000 dollars, le véhicule coûtera au futur propriétaire la somme totale de 380 000 dollars !

moto volante

Speeder, une moto volante filant à 240 km/h

Deux versions de la Speeder

Il faut savoir que la vitesse de pointe de la moto est annoncée à 150 mph (241 km/h) et peut atteindre une altitude de 15 pieds, à savoir 4 570 mètres ! Équipée de systèmes redondants en cas de panne, la moto Speeder peut également voler en position stationnaire, tel un drone quadri-rotor. En effet, il s’agit bien d’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). Côté carburant, les Kerosene, JetA et Diesel sont compatibles.

Un prototype militaire – destiné à « sauver des vies » – a vu le jour, couplé à un petit cargo autonome capable de voler en tandem avec la moto. En revanche, le public aura droit à la version « Experimental » réunissant toutes les caractéristiques évoquées plus haut, mais nécessitant la détention d’une licence de pilote privé. Une version « Ultralight » – pilotable sans licence – est également proposée. En revanche, la vitesse de pointe sera ici bridée à 60 mph (96 km/h), ce qui n’est déjà pas si mal.

Enfin, Jetpack Aviation affirme que la Federal Aviation Administration semble avoir autorisé cet appareil. Par contre, les détails du cadre de cette autorisation restent encore un mystère, et il y a fort à parier que les chances de voir un jour apparaître un tel monstre en Europe sont minces ! En attendant, voici la vidéo de présentation officielle de la moto volante Speeder :

Lire aussi : Le premier “jetpack” commercial arrive l’année prochaine et coûtera 150 000 dollars

Sources : SciencePostTechCrunch, Futura Sciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *