Le premier “jetpack” commercial arrive l’année prochaine et coûtera 150 000 dollars

Après 35 ans de développement, le premier jetpack au monde disponible dans le commerce sera disponible l’année prochaine pour 150 000 dollars.

Le Martin Jetpack est fabriqué à partir de fibres de carbone et d’aluminium. Il évite l’utilisation de fusées traditionnelles des jetpacks de science-fiction qui sont puissantes mais difficile à contrôler et privilégie des hélices à la place.

Un moteur essence de deux litres entraîne deux hélices situées de chaque côté du pilote pour soulever le jetpack et peut porter un homme dans les airs d’un poids maximal de 120 kg, un parachute à basse altitude est prévu si les choses tournent mal.

Après le premier vol d’essai en 2011, une nouvelle version a été montrée récemment au Salon international de l’aéronautique et de l’espace à Paris. Il pourrait voler pendant 30 minutes avec une vitesse allant jusque 74 km/h. Les pilotes seront en mesure d’atteindre une altitude de 1000 mètres, ce qui signifie que les toits, les jardins et parkings sont tous des rampes de lancement viables.

En fait, Martin croit que la capacité du jetpack à atterrir dans des espaces confinés sera son premier argument de vente, il ne vise pas seulement les millionnaires voulant un jouet coûteux, mais aussi les services d’urgence.

“Je pense que les premiers intervenants verront cela comme une amélioration massive de leur capacité,” a déclaré le chef de la direction Peter Coker à Reuters. “Naturellement pour les services d’urgences, la possibilité de se rendre sur un lieu sinistré pour le sauvetage de personnes dans les plus brefs délais est cruciale.”

Le jetpack sera disponible pour les services d’urgence après le milieu de l’année 2016 avec une version personnelle prévue pour être sortie l’année suivante.

Martin Aircraft basé en Nouvelle-Zélande est récemment entré en bourse en Australie, avec l’aide d’un investissement de 50 millions de dollars de la compagnie aérospatiale chinoise Kuang-Chi Science, valorisant Martin à 100 millions de dollars. L’entreprise a commencé à prendre des commandes plus tôt cette année et a mis en valeur une simulation du jet pack dans les salons aéronautiques, y compris celui de Paris.

Source: The Guardian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *