Le mystère du X-37B : L’avion spatial sans pilote de la NASA qui a passé 400 jours en orbite


Il y a un mystérieux avion spatial secret appelé le X-37B qui orbite notre planète depuis 400 jours dans le cadre de sa mission secrète.

Le dernier voyage du vaisseau spatial secret, l’Orbital Test Vehicle-5 (OTV-5), a débuté le 7 septembre 2017. Le mystérieux vaisseau spatial a été lancé à bord d’une des fusées SpaceX Falcon 9 d’Elon Musk, à partir du Centre spatial Kennedy de la NASA en Floride.

Sa mission actuelle, comme toutes les missions antérieures, demeure un profond mystère.

En fait, jusqu’à présent, les rapports officiels ont révélé très peu de détails sur la mission OTV-5, mais on croit que sa mission actuelle pourrait s’inscrire dans le cadre d’un plan plus vaste de la Force aérienne visant à développer ce qu’on appelle la Force spatiale.

Il n’y a pas si longtemps, en juin 2018, le président Donald Trump a annoncé qu’il ordonnait au Pentagone de créer une force spatiale en tant que branche de service indépendante visant à assurer la domination américaine dans l’espace.

Le vaisseau spatial n’est pas grand.

Il mesure 8,8 mètres de long et 2,9 mètres de haut, pesant environ 5 000 kilogrammes.

L’avion espion secret, comme beaucoup l’ont surnommé, orbite notre planète à 320 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

Ses moteurs sont alimentés par des cellules solaires avec des batteries lithium-ion, ce qui lui permet de manœuvrer sans problème dans l’espace.

X-37B

L’avion spatial secret a été construit et développé par Boeing. Crédit image : Boeing.

Sa charge utile reste un mystère.

Personne ne peut dire avec certitude ce que l’avion spatial transporte dans sa charge utile, mais nous savons qu’il est équipé d’un épandeur thermique américain et des experts testeront la longévité de l’électronique et des tubes thermiques dans l’espace.

Certains auteurs affirment que les missions effectuées par le X-37B sont dotées d’une technologie secrète qui est actuellement testée dans l’espace. Cette technologie secrète (qui reste entourée de mystère) devrait “prétendument” aider les États-Unis à dominer la nouvelle course à l’espace.

Chacune des missions précédentes de l’engin spatial transportait une charge utile secrète différente dans l’espace.

“La cinquième mission OTV continue d’améliorer les performances et la flexibilité du X-37B en tant que démonstrateur de technologie spatiale et plate-forme hôte de charges utiles expérimentales”, explique un porte-parole de la Force aérienne.

“S’appuyant sur la quatrième mission et sur une collaboration antérieure avec des partenaires d’expérience, cette mission accueillera la charge utile du laboratoire de recherche de l’Armée de l’air pour tester l’électronique expérimentale et les technologies de caloducs oscillants dans l’environnement spatial de longue durée.”

X-37B

Le véritable but de ses missions reste un secret gardé par l’U.S. Air Force. Crédit d’image : U.S. Air Force.

Nous devons nous rappeler que le président Donald Trump a annoncé que “l’espace” est une question de sécurité nationale et que les États-Unis ne peuvent permettre à d’autres pays, notamment la Russie et la Chine, de montrer la voie et d’ouvrir la voie.

Et alors que le Président Trump a développé une nouvelle initiative pour former une Force Spatiale, certains experts ont déjà suggéré que le X-37B fait partie de la première version d’une Force Spatiale.

“Ironiquement, le X-37B est exactement le type de programme – visant à donner aux États-Unis la flexibilité nécessaire pour mener des opérations dans l’espace – qui semble être à l’origine de la poussée actuelle en faveur d’une force spatiale, mais qui est déjà en cours”, explique Joan Johnson-Freese, professeur au Département des affaires de sécurité nationale au Naval War College à Newport, Rhode Island, dans un article publié par Space.com.

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *