Les travailleurs d’Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent


Et en parlent dans un forum de discussion interne

travailleurs-Amazon-écoutent-Alexa

Amazon Alexa, plus connu sous le nom Alexa, est un assistant virtuel développé par Amazon et utilisé pour la première fois dans les enceintes intelligentes Amazon Echo et Amazon Echo Dot. Il est capable d’interaction vocale, de jouer de la musique, de lister des tâches à effectuer, de régler des alarmes, de diffuser des podcasts, de lire des livres audio et de fournir des informations sur la météo, la circulation, les sports et d’autres informations en temps réel telles que les actualités.

Ce produit d’Amazon fait beaucoup parler de lui en raison du fait qu’il est très vendu (plus de 100 millions de ventes) et aussi parce qu’il compte plus de 1000 employés qui travaillent dessus au quotidien dans le but de le perfectionner. Seulement, on a appris récemment que ces employés d’Amazon qui travaillent à améliorer son assistant vocal écoutent les enregistrements vocaux de ce qui se dit dans les maisons et les bureaux des propriétaires d’Echo, lorsque ce dernier est activé. Ces employés peuvent écouter jusqu’à 1000 enregistrements par jour.

travailleurs-Amazon-écoutent-Alexa

En général, lorsque vous donnez un ordre à un périphérique Amazon Echo, seul le logiciel de reconnaissance vocale d’Amazon écoute. Mais, il a été découvert qu’une copie de l’audio est envoyée à un humain dans l’un des bureaux d’Amazon dans le monde. Cette personne écoute l’enregistrement audio, le transcrit et ajoute des annotations pour aider les algorithmes d’Amazon à s’améliorer. Les enregistrements incluent à la fois des commandes Alexa explicites et des conversations en arrière-plan.

D’ailleurs, 2 employés ont déclaré avoir entendu ce qu’ils pensaient être un cas d’agression sexuelle, mais se sont fait dire que ce n’était pas à Amazon de prendre des mesures. Il faut aussi préciser que ces travailleurs ont également un forum de discussion interne où ils peuvent obtenir de l’aide pour analyser un mot confus, mais aussi partager certains enregistrements qu’ils trouvent amusants.

Les utilisateurs ont la possibilité de désactiver l’utilisation de leurs enregistrements vocaux depuis les paramètres de confidentialité de leurs appareils. Mais il faut également reconnaître qu’Amazon n’a pas été très correct puisque la société, dans ses documents de marketing et de politique de confidentialité, ne dit pas explicitement que les humains écoutent des enregistrements de certaines conversations captées par Alexa.

Un porte-parole de l’entreprise a déclaré que ces employés n’annotent qu’un très petit échantillon d’enregistrements vocaux Alexa afin d’améliorer l’expérience client. Il a également fait savoir que ces employés n’ont pas directement accès aux informations permettant d’identifier la personne ou le compte dans le cadre de ce flux de travail. D’après lui, toutes les informations seraient traitées avec une confidentialité élevée, mais quel que soit ce que peut affirmer la société Amazon, il est tout de même inquiétant de se savoir ainsi écouté.

Lire aussi : Et si votre voix en disait beaucoup plus sur vous que n’importe-quelle autre donnée ?

Sources : Developpez.com par JonathanBusiness Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *