Révélé par son ombre : la première image d’un trou noir

Cette image bientôt célèbre, réaliser par la collaboration de l’Event Horizon Telescope (EHT), est la toute première du trou noir au centre de la galaxie M87, qui est à 55 millions d’années-lumière.

Il s’agit donc d’un trou noir supermassif, elle a été dévoilée aujourd’hui par des chercheurs lors de plusieurs conférences de presse internationales. Elle présente des preuves visuelles de l’horizon des événements d’un trou noir et nous permet de voir quelque chose que l’on croyait auparavant invisible, ce qui n’était qu’une théorie appuyée par les mathématiques.

Plutôt que de regarder directement le trou noir, l’EHT observe le gaz qui l’entoure pour prendre une image de son ombre. Plus précisément, les chercheurs se sont penchés sur l’horizon des événements, les limites extérieures où même la lumière ne peut s’échapper de l’intense gravité du trou noir. Ce gaz, qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, se réchauffe jusqu’à des milliards de degrés, créant une silhouette dont la forme devrait pouvoir être prédite par la théorie de la gravité d’Einstein. Cette ombre se révèle au centre de l’image d’aujourd’hui.

L’image a été créée par radioastronomie. La plus grande partie de la radioastronomie se fait à l’aide de grandes antennes paraboliques qui capturent les ondes radio qui frappent la Terre. Mais pour créer une image du trou noir, il fallait un télescope un peu plus grand, qui ferait la taille de notre planète.

C’est pourquoi le télescope Event Horizon a combiné les mesures d’observatoires radio sur quatre continents différents. Le réseau est actuellement composé de sites en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Antarctique, et d’autres sites se sont ajoutés au cours du projet. Lorsque toutes les antennes prennent des mesures en même temps, elles peuvent être combinées en un conglomérat de données.

Les informations utilisées pour réaliser l’image révélée aujourd’hui proviennent principalement de données prises en avril 2017. Au cours des deux dernières années, des chercheurs du monde entier se sont efforcés de transformer cette information en une image la plus claire possible en synchronisant les mesures prises simultanément dans le monde entier. En 2018, un observatoire au Chili a été ajouté pour aider à créer une photo plus claire, alors que les premiers résultats récoltés étaient un peu brumeux.

Six études devraient bientôt être publiées concernant les travaux réalisés et le Guru reviendra vers vous pour partager ces découvertes.

L’annonce sur le site de l’Event Horizon : Astronomers Capture First Image of a Black Hole.

Lire aussi : Des astronomes capturent l’image du tore d’un noyau galactique actif, l’anneau de matière qui entoure un trou noir

Source : GuruMeditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *