Pourquoi les enfants ne devraient pas dormir près de leurs appareils électroniques : 5 raisons

pas dormir

Lorsque The Huffington Post et YouGov ont demandé aux parents à quelle fréquence ils laissent leurs enfants dormir à côté de leurs téléphones cellulaires, 30% ont dit le permettre parfois ou toujours. Cependant un autre 30% interdit complètement les téléphones cellulaires de chevet.

Bien sûr, mettre en place une limite de temps d’écran est plus facile à dire qu’à faire. Mais depuis que la recherche suggère que la nuit peut être un moment particulièrement préjudiciable pour les enfants qui utilisent des appareils électroniques, fixer quelques paramètres autour de l’utilisation de la technologie près de l’heure du coucher est une bonne chose pour commencer.

Voici cinq raisons soutenues par des recherches pour ne pas laisser les enfants dormir près de leurs téléphones :

1. Les enfants peuvent mettre plus de temps à s’endormir quand ils utilisent leurs téléphones avant d’aller au lit.

Une étude en 2015 comptabilisant près de 10.000 adolescents, âgés de 16 à 19 ans, a constaté que ceux qui ont utilisé leurs téléphones avant le coucher avaient plus de difficultés à s’endormir. Ils étaient entre 13% et 52% plus susceptibles de mettre plus de 60 minutes pour s’endormir. Les médecins disent qu’habituellement ce temps est de 15 à 20 minutes.

2. Ils seront plus susceptibles de perdre des heures de sommeil.

Les adolescents qui ont utilisé leurs téléphones à l’heure avant le coucher étaient entre 35% et 53% plus susceptibles de manquer deux ou plusieurs heures de sommeil par nuit, comparativement aux autres qui n’en utilisent pas. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies recommandent que les enfants scolarisés reçoivent 10 heures de sommeil par nuit. Les risques associés à la perte de plusieurs heures de sommeil selon National Sleep Foundation comprennent : des problèmes de comportement, des troubles de l’apprentissage et des performances scolaires, des problèmes émotionnels et d’obésité.

3. Dormir à proximité de téléphones portables est considéré comme pire pour les enfants que dormir en face de la télévision (Oui, vraiment.)

Une étude a constaté que les enfants qui ont dormi près de leurs petits appareils avaient connu une perte moyenne de 20.6 minutes de sommeil. Les enfants qui ont dormi devant la télévision ont perdu 18 minutes de sommeil – les deux sont assez proches mais ils semblent que les téléphones portables sont de plus grands coupables.

4. Laisser les téléphones dans la chambre encourage les enfants à rester éveillé et écrire des textos.

Garder les téléphones cellulaires à portée de main – sur une table de chevet ou une commode à côté du lit – peut garder les enfants éveillés jusqu’à quatre heures, selon une étude de 2010. Les étudiants interrogés, de 8 à 22 ans, envoient une moyenne de 34 textos et courriels après être allé au lit. Les chercheurs ont constaté que près de la moitié des enfants qui écrivent des textos la nuit souffrent de TDAH (trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité), d’anxiété, de dépression, mauvaise humeur, des troubles cognitifs et des difficultés d’apprentissage.

5. Même s’ils utilisent leurs appareils pour lire – et non se divertir ou écrire – la lueur d’un téléphone ou d’une tablette peut perturber le sommeil.

Une étude 2014 a constaté que ceux qui lisent sur des écrans avant d’aller au lit produisent moins de mélatonine, l’hormone qui nous aide à dormir, par rapport à ceux qui ont lu à partir d’un livre papier. Ces personnes ne sont pas en mesure d’atteindre rapidement le mouvement oculaire rapide (MOR) de la phase de sommeil et mettent plus longtemps à s’endormir. Les Kindle, eReaders, iPads et smartphones peuvent être un moyen pratique pour amener les enfants à lire, mais ils peuvent aussi avoir un coût.

Alors que pouvez-vous faire ?

Les enfants ne peuvent pas être heureux en étant séparés de leurs appareils, mais il y a des choses que vous pouvez faire si vous êtes inquiet au sujet de la qualité de leur sommeil. Quelques conseils pour réduire le temps d’écran pendant les heures précieuses de la nuit :

  • Mettre le téléphone hors de portée 2 heures avant d’aller au lit.
  • Au lieu de compter sur les téléphones pour réveiller les enfants le matin, mettre un réveil sur leur table de chevet.
  • Faire le plein de livres papiers pour que votre enfant s’habitue à une lecture nocturne qui n’est pas “nocive”.
  • Recharger les téléphones en dehors des chambres à coucher de sortes qu’ils ne soient pas à portée de mains quand ils reçoivent une notifications.

Source : The Huffington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *