Un drone de surveillance américain se crash en Iraq, résultat : un selfie

drone-surveillance-iraq

Le Pentagone a confirmé cette semaine que l’un de ses drones s’est écrasé en Irak, après que des photos de l’engin sans équipage ont commencé à circuler sur les médias sociaux. Dans une déclaration à BuzzFeed News, un porte-parole du Pentagone a déclaré que le drone MQ-1C Gray Eagle s’est écrasé le 16 juin pendant qu’il revenait à la base, ajoutant que “des complications techniques ont causé une perte de communication.”

Le journaliste indépendant Steve Ishak a dit à BuzzFeed avoir reçu des photos de l’engin écrasé prises dans une région désertique contrôlée par le gouvernement, près de la ville de Samawa. L’activiste Steven Nabil a publié des photos du drone de 21 millions de dollars sur son compte Twitter, y compris un selfie pris directement en face de lui.

Le drone, qui était sans armes, effectuait la surveillance et la collecte de renseignements dans la région, rapporte The Hill, citant un porte-parole du Pentagone. Les USA ont déployé une surveillance et des drones armés à travers l’Irak et la Syrie dans le cadre de sa campagne militaire en cours contre l’État islamique. Un drone militaire s’est écrasé dans le sud de l’Irak en mai en raison de problèmes techniques, deux mois après qu’un drone de l’Air Force a été abattu en Syrie.

Les photos du drone qui est s’écrasé ce mois-ci ne montrent aucun signe qu’il a été abattu. Un porte-parole du Département de la Défense a déclaré que les militaires travaillent avec les autorités irakiennes pour récupérer l’engin.

surveillance-drone-iraq-reporter-selfie

Source : The Verge via BuzzFeed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *