Une entreprise anonyme paiera 128 000 $ pour les droits de votre visage


Vous avez un “visage aimable et amical” et aimez le son de 128 000 $ dans votre compte bancaire ? Pourquoi ne pas vendre les droits d’utilisation de votre visage à une société dont l’identité n’est pas divulguée ?

Une société privée anonyme offre de payer 128 800 $ à une personne pour les droits d’utilisation de son visage sur une gamme de robots.

L’entreprise veut utiliser l’image pour donner un visage à un robot humanoïde qui servira d’“ami virtuel” aux personnes âgées. En raison de cette vocation, ils sont particulièrement désireux de trouver quelqu’un avec un visage “gentil et amical”. Le projet est en cours de développement depuis cinq ans et devrait être réalisé l’année prochaine, dans le but de produire à terme “potentiellement des milliers de versions des robots dans le monde entier”.

En dehors de cela, l’annonce est remarquablement mince sur les détails. Pour commencer, le nom du concepteur ou de l’entreprise n’est pas connu. De plus, on ne sait pas exactement à quoi vous seriez d’accord, bien que Geomiq, une société d’ingénierie basée à Londres qui participe au développement du projet, affirme qu’elle révélera plus de détails aux candidats qui passeront à la phase suivante du projet.

“Les détails du projet sont rares en raison d’un accord de non-divulgation que nous avons signé avec le concepteur et ses investisseurs”, explique Geomiq dans un billet de blog.

“L’entreprise affirme que le besoin d’anonymat est dû à la nature ‘secrète’ du projet, mais elle croit que le robot sera bientôt ‘facilement accessible’ au public et espère que la campagne créera un buzz supplémentaire en prévision de sa sortie éventuelle.”

Inutile de dire que les gens sont un peu sceptiques au sujet de l’offre. Malgré les subtilités juridiques de l’arrangement, beaucoup de gens se demandent pourquoi le projet n’a pas eu recours à la technologie du réseaux adverses génératifs (en anglais generative adversarial networks ou GANs) pour créer de faux visages humains. Bien qu’elle n’en soit qu’à ses débuts, cette technologie a été utilisée pour créer de faux visages photoréalistes que les humains sont incapables de distinguer d’une personne authentique.

“Ces gens ont-ils déjà entendu parler des GAN ? Il existe déjà des ensembles de données avec 100 000 visages réalistes (mais pas réels)”, a commenté une personne sur Twitter. “Je pense qu’on peut coder un bon générateur pour moins de 100 000 $…”

“Pourquoi ne génèrent-ils pas un visage ? Il n’est donc pas nécessaire d’exiger une vraie personne”, a ajouté un autre. “J’ai raté quelque chose ?”

Lire aussi : Les cyborgs vont remplacer les humains dans la « nouvelle ère » du monde, selon le futurologue James Lovelock

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *