Une entreprise chinoise développe un nouveau système de reconnaissance basé sur les veines de la main


Alors que la plupart des entreprises de technologie d’identification humaine choisissent de se concentrer sur la reconnaissance faciale, une startup chinoise affirme avoir développé un système d’identification beaucoup plus précis basé sur les microtraits des veines de la main humaine.

reconnaissance-mains-chine-veines

Développé par MELUX, AirWave est un système d’identification incroyablement efficace qui serait un million de fois plus précis que la technologie de reconnaissance faciale. Il y a seulement 80 à 280 points de caractéristiques sur le visage que l’intelligence artificielle peut évaluer lorsqu’elle scanne un individu, mais AirWave est capable de scanner plus d’un million de points micro-caractéristiques dans la paume de la main en moins de 0,3 seconde, ce qui rend la fraude pratiquement impossible. Un simple glissement de la paume de la main sur un capteur spécial suffit pour obtenir une authentification et/ou une autorisation ultra-précise en temps réel.

“La technologie AirWave, basée sur l’intelligence artificielle, est capable de détecter des millions de points de micro-caractéristiques dimensionnelles, des veines principales aux capillaires sanguins, en un seul geste de la main, permettant aux utilisateurs de rester en mouvement tout en étant identifiés et autorisés”, a récemment déclaré Xie Qinglu, fondateur et président de MELUX, à China Daily.

“Les veines et les capillaires principaux sous la peau sont uniques individuellement, et ils sont au niveau de cinq micromètres et encore plus sophistiqués que les systèmes routiers dans une métropole”, ajoute Xie. “La technologie AirWave peut identifier une main sur un milliard en moins de trois dixièmes de seconde.”

À l’heure actuelle, la société chinoise s’appuie sur des systèmes de reconnaissance faciale, les QR codes et les systèmes de mots de passe pour autoriser les paiements mobiles. MELUX considère que les options actuelles sont soit exploitables par les experts en cybercriminalité, soit hostiles aux personnes âgées. Les préoccupations en matière de protection de la vie privée sont également fondées, en particulier en ce qui concerne la reconnaissance faciale, de sorte qu’AirWave est considéré comme beaucoup plus efficace et sûr, facile à utiliser par quiconque, et moins intrusif.

Dévoilée en 2018, la technologie AirWave a fait des vagues en Chine au cours de l’année écoulée et est déjà utilisée dans plusieurs cafétérias et zones de service public gouvernemental dans la province de Guangdong, dans le sud de la Chine. MELUX serait en pourparlers avec un opérateur de métro à Guangzhou pour implémenter Airwave comme méthode d’authentification transparente.

Lire aussi : Après la reconnaissance faciale, la Chine utilise la technologie de “reconnaisse de la démarche”

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *