Un homme de 69 ans intente un procès pour changer d’âge : “Vous pouvez changer votre sexe, pourquoi pas votre âge ?”

À un moment donné, nous aurions tous pensé qu’il s’agissait d’une crise de colère déclenchée par un enfant de 5 ans.

Mais, non. Il s’agit d’un Néerlandais de plus de 60 ans, Emile Ratelband, qui a fait appel au tribunal pour changer légalement son âge. Emile Ratelband est un gourou de la motivation, qui avait été sous la tutelle de Tony Robbins, un gourou très respecté et suivi lui-même.

Alors pourquoi ça ? Pourquoi changer son âge ?

D’après Emile, il a peut-être 69 ans, mais son corps en a 40. Il croit que cela ouvrirait un plus grand nombre de possibilités dans presque tous les secteurs de la vie, de l’emploi aux finances, en passant par la recherche d’une femme. À tel point que même sur n’importe quel site de rencontre, il obtiendrait beaucoup plus d’attention de la part des dames. Emile pense que 60 ans est trop dépassé pour toute application de rencontre, et le père célibataire de 7 enfants veut revivre l’amour. Mais cette fois, en tant qu’homme de 40 ans. Selon De Telegraph, il se considère comme un “jeune dieu”.

Lorsque la nouvelle a fait le tour des Pays-Bas, il a d’abord été soumis à une évaluation mentale pour déterminer s’il était sain d’esprit. Après avoir passé cela avec succès, il a fait appel aux tribunaux qui l’ont complètement rejeté. À ce stade, Emile a utilisé les mêmes arguments que ceux utilisés par les transgenres pour changer de sexe. Son argument était simple : s’ils peuvent changer de sexe, pourquoi ne peuvent-ils pas changer d’âge ? Après tout, les deux étaient presque déterminés par les certificats de naissance. Alors changez ça.

Il a également mentionné au Washington Post que les États-Unis et l’Europe sont des pays libres et que les gens peuvent être ce qu’ils veulent.

Les tribunaux se sont alors levés et ont pris bonne note de la situation. Bien que la décision n’ait pas encore été prise, cette affaire ridicule a gagné en popularité.

Il croit aussi qu’un changement d’âge l’aiderait dans sa profession auprès de la jeune génération, car il serait accepté comme l’un des leurs et pourrait parler la langue de la jeune clientèle.

Devant les tribunaux, Emile a répondu aux provocations par un discours inspirant sur le fait que la société moderne consistait à se débarrasser de toutes contraintes financières ou matérialistes qui ne nous permettent pas d’exprimer ou d’être nous-mêmes librement.

À cet égard, il a évoqué le président américain Donald Trump. Bien qu’il ne fasse aucun commentaire sur son style de gouvernance, il a clairement mentionné que la présence de Trump sur Twitter est suffisante pour indiquer qu’il est l’un des hommes les plus puissants de l’hémisphère occidental. Il ne s’est jamais soucié de la façon dont ses paroles ou ses actions affectaient quelqu’un. Il a dit tout ce qu’il avait à dire et ce qu’il ressentait. Pour Emile, Trump était honnête. Il a eu le courage de s’asseoir et de dire “Tais-toi”, à l’ensemble de Twitter.

Il serait certainement intéressant de voir ce que les tribunaux décideront.

Lire aussi : Accusée de «blackface», une représentation théâtrale annulée de force à la Sorbonne

Source : TruthTheory – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *