Vos pensées peuvent changer votre cerveau, selon une étude


Une nouvelle étude avec la technologie BCI a démontré que vos pensées peuvent apporter des changements significatifs à votre cerveau.

Des recherches récentes publiées par des chercheurs de l’Institut Max Planck des sciences cognitives et cérébrales humaines de Leipzig, de l’université publique de Navarre et de l’université technique de Berlin ont démontré qu’une heure de formation avec une interface cerveau-ordinateur (interface neuronale directe ou encore interface cerveau-machine, BCI) peut apporter des changements significatifs au cerveau des sujets testés.

L’étude a été réalisée sur le cerveau de sujets n’ayant aucune expérience préalable de la technologie BCI. Dans la recherche, il y avait deux groupes de sujets. Le premier groupe s’est vu confier la tâche d’imaginer qu’ils bougeaient leurs bras ou leurs pieds, une tâche nécessitant l’utilisation du système moteur du cerveau. Le deuxième groupe avait pour tâche de reconnaître et de sélectionner les lettres sur un écran qui s’adressait au centre visuel du cerveau.

L’étude a montré que ce dernier a obtenu de bons résultats dans les tâches visuelles dès le début et la formation continue n’a pas amélioré les résultats des tests alors que le système moteur est une partie plus complexe du cerveau et exige de la pratique. Pour documenter les changements potentiels, le cerveau des sujets ont été examinés avant et après la BCI.

Le Dr Till Nierhaus de l’Institut Max Planck des sciences cognitives et cérébrales humaines a déclaré : “Nous savons que l’entraînement physique intensif affecte la plasticité du cerveau.”

Carmen Vidaurre, chercheuse à l’Université Publique de Navarre, a déclaré : “Nous nous sommes demandé si ces impacts sur la plasticité du cerveau se produiraient également dans des tâches expérimentales BCI purement mentales, c’est-à-dire si les sujets ne pensent qu’à une tâche sans l’exécuter réellement.”

Lire aussi : Vous pouvez contrôler vos rêves avec la science

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *