Vous pouvez contrôler vos rêves avec la science


Et si vous pouviez prendre le contrôle des choses auxquelles vous rêvez ?

rêves-lucides-science

Dans les limites imaginatives de votre esprit endormi, vous pourriez être capable de voler comme Superman ou d’atteindre la plus grande série de blackjack du monde – de pratiquer le discours de demain ou encore faciliter les souvenirs traumatiques, si vous voulez être concret.

Être conscient que vous rêvez s’appelle le rêve lucide, et de plus en plus de recherches s’intéressent à la façon dont nous pouvons utiliser ce phénomène fascinant à notre avantage. Mais d’abord, nous devons le faire de façon fiable. En 2017, une étude australienne a fait un grand pas dans cette direction, et ce qu’ils ont découvert peut aussi vous aider à faire un rêve lucide.

Vivre dans un monde de rêve

Selon une méta-analyse de 2016, environ la moitié des gens ont eu au moins un rêve lucide au cours de leur vie, et un quart en font l’expérience une fois par mois ou plus. Depuis 1975, année où le premier rêve lucide a été confirmé dans un laboratoire, les chercheurs ont appris de plus en plus comment le réaliser et comment aider le rêveur. Des études ont suggéré que le rêve lucide pourrait aider à atténuer les cauchemars, être utilisé pour pratiquer des habiletés physiques et percer des mystères sur la conscience elle-même.

C’est pourquoi des chercheurs de l’Université d’Adélaïde en Australie ont recruté 169 personnes pour mettre à l’épreuve trois techniques de rêve lucide. Celles-ci incluses :

Tests de réalité : On a demandé aux participants de se poser la question “Suis-je en train de rêver ?” 10 fois dans la journée, tous les jours. Chaque fois, ils devaient examiner leur environnement à la recherche de tout ce qui sortait de l’ordinaire, et faire un test de réalité en essayant d’inhaler par la bouche fermée. (Quand vous rêvez, vous pouvez inspirer par la bouche fermée parce que la vraie bouche est probablement ouverte.)

Réveillez-vous au lit (WBTB) : Les participants ont programmé une alarme pour les réveiller après cinq heures de sommeil, puis ont lu un document de 700 mots sur la marche à suivre si vous avez un rêve lucide. (Il disait qu’après avoir fait un test de réalité, ils devaient “stabiliser le rêve en frottant vigoureusement la paume de leurs mains et en se concentrant sur les sensations physiques tout en répétant ‘c’est un rêve lucide'”). Ensuite, ils étaient libres de se rendormir. Les rêves lucides se produisent pendant le sommeil paradoxal, et le sommeil paradoxal se produit plus facilement après un certain temps de sommeil.

L’induction mnémonique de rêves lucides (MILD) : Alors qu’ils se couchaient dans le lit pour dormir, on demandait aux participants de répéter la phrase “la prochaine fois que je rêve, je me souviendrai que je rêve”. Ils devaient se concentrer intensément sur la phrase pour que ce soit la dernière chose à laquelle ils pensaient quand ils se sont finalement endormis.

Plutôt que d’utiliser chacune de ces techniques individuellement, l’étude a fait en sorte qu’un groupe n’utilise que des tests de réalité, un groupe utilise à la fois des tests de réalité et la technique WBTB, et le groupe final utilise les trois : tests de réalité, WBTB et MILD – dans ce dernier cas, les participants ont utilisé la méthode MILD pour se rendormir après que leur alarme WBTB de cinq heures se soit éteinte. Pour obtenir une mesure de base du rêve, on a demandé aux participants d’enregistrer les rêves qu’ils avaient plus d’une semaine avant de pratiquer les techniques qui leur avaient été assignées au cours de la deuxième semaine.

Un rêve est un souhait de votre cerveau

Les trois groupes ont obtenu des résultats très différents en ce qui concerne leurs rêves. Au cours de la première semaine – la semaine où ils n’ont utilisé aucune technique de rêve lucide – les participants ont rapporté qu’environ 8 % de leurs rêves étaient lucides. Au cours de la deuxième semaine, le groupe qui n’a fait que des tests de réalité a fait un peu moins de rêves lucides, alors que les rêves lucides éprouvés par les tests de réalité et le groupe WBTB ont légèrement grimpé à 11 %. Mais le groupe qui a utilisé les trois techniques ? Un peu plus de 17 % de leurs rêves étaient lucides, et les personnes de ce groupe qui se sont endormies en cinq minutes en utilisant la technique MILD ont rapporté que près de 46 % de leurs rêves étaient lucides.

“La technique MILD fonctionne sur ce que nous appelons la ‘mémoire prospective’, c’est-à-dire votre capacité à vous souvenir de faire des choses dans l’avenir”, a déclaré Denholm J. Aspy, co-auteur. “En répétant une phrase dont vous vous souviendrez [quand] vous rêvez, il se forme une intention dans votre esprit que vous vous souviendrez, en fait, que vous rêvez, menant à un rêve lucide.”

Nous sommes encore loin d’un monde où tout le monde réalise un rêve lucide sur commande, pratique la guitare et étudie pendant son sommeil. Mais c’est un pas dans la bonne direction. Si vous voulez voir ce que vous pouvez faire dans vos rêves, essayez ces méthodes. Vous pourriez être en mesure de vous “initier” vous-même.

Lire aussi : Voulez-vous améliorer le souvenir de vos rêves ? Voici comment procéder

Source : Curiosity – traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *