Comment 3 générations de pharaons ont construit les pyramides égyptiennes les plus massives


Les pyramides égyptiennes anciennes vraiment massives ont été construites au cours de trois générations seulement.

Chaque fois que le mot pyramide est mentionné, celle de Khéops – la grande pyramide de Gizeh – vient immédiatement à l’esprit. C’est parce que la grande pyramide est la plus populaire de toutes, et a reçu beaucoup plus d’attention que toute autre pyramide au cours d’innombrables décennies d’études.

Le tourisme la considère comme la structure la plus impressionnante de la planète, et ses deux pyramides qui l’accompagnent – celle de Khéphren et celle de Mykérinos – font de la pyramide de Gizeh le centre du monde antique pour de nombreuses personnes.

Des millions de personnes se rendent en Égypte pour voir les structures majestueuses qui ont été érigées, il y a des milliers d’années, avec rien de plus que des outils simples et ordinaires, par l’une des civilisations les plus avancées et sophistiquées qui aient jamais existé sur Terre.

Mais l’Égypte a beaucoup plus à offrir que la grande pyramide de Gizeh. Beaucoup d’autres pyramides anciennes existent au bord du plateau, juste à l’ouest de l’actuel Caire, et il y en a beaucoup d’autres, des centaines, aussi loin au sud que le Soudan.

Au total, les experts estiment qu’il y a environ 120 pyramides en Égypte, mais les spécialistes estiment que beaucoup d’autres pourraient rester cachées sous les sables dorés de l’Égypte.

Pour les égyptologues modernes, les pyramides n’étaient rien de plus que les tombes créées pour les pharaons d’Égypte. Plus tard, non seulement les pharaons avaient des pyramides, mais les reines d’Égypte aussi.

La chronologie de la pyramide

Comme l’a noté le très respecté égyptologue Ahmed Fakhry, la première tentative de construction d’une tombe en forme de pyramide est représentée par la pyramide à degrés de la nécropole de Saqqarah. Cette ancienne structure, la première du genre, aurait été érigée vers 2870 av. J.-C., tandis que la première “vraie pyramide” date du règne du roi Snéfrou, au début de la quatrième dynastie de l’Égypte antique, environ 100 ans après.

Par conséquent, nous voyons que la grande pyramide de Gizeh n’est pas la pyramide la plus ancienne. Lors de la planification et de la conception de la grande pyramide, il y a environ 4 600 ans, l’Égypte était une terre qui avait déjà plusieurs pyramides décorant son paysage.

Après la pyramide à degrés, plusieurs générations de pharaons ont tenté de construire une pyramide à degrés mais ont échoué jusqu’à Snéfrou, le plus grand constructeur de pyramides de l’Égypte antique.

Le concept d’une tombe pyramidale, selon les égyptologues, remonte à des siècles de développement et d’expérience. Les premiers tombeaux royaux sont d’un grand intérêt car, selon les experts, ils montrent le développement de l’architecture funéraire de l’Égypte antique à une époque antérieure aux pyramides. Ces tombes, appelées mastabas, auraient été construites jusqu’au début de la troisième dynastie, vers 2780 av. J.-C., lorsque Djéser révolutionna l’architecture égyptienne ancienne.

Bien que le roi ait suivi la tradition en construisant un mastaba en briques de terre non loin d’Abydos, pour des raisons pas tout à fait claires, Djéser se tourna vers Saqqarah et ordonna à son jeune architecte royal, un homme appelé Imhotep, de construire une structure qui redéfinissait le mot possible dans les temps anciens.

Imhotep a donc construit une structure qui a commencé comme un mastaba carré, mais qui a subi divers changements au cours de la construction, lorsque ses constructeurs l’ont agrandie, la transformant essentiellement en plusieurs mastabas superposés les uns aux autres, donnant à la structure la forme finale d’une pyramide en gradins.

Bien qu’impressionnante, la pyramide à degrés sera bientôt oubliée. Le roi Snéfrou s’en est assuré. Les pharaons fondateurs de la quatrième dynastie ont commencé à construire ce que les experts croient être la première tentative d’une véritable pyramide. Snéfrou choisit Dahchour, et c’est là qu’il érigea la fameuse pyramide rhomboïdale, ainsi appelée en raison des deux angles clairement visibles.

C’est l’une des pyramides les plus uniques d’Égypte, mais elle n’était pas destinée à avoir cette forme.

Snéfrou a également construit une pyramide à Meïdoum, mais on pense que cette structure s’est effondrée dans l’Antiquité, peut-être même pendant la construction.

Cependant, les pyramides les plus grandes et les plus impressionnantes de Snéfrou, éclipsant toutes les autres pyramides de l’époque, ont été construites non loin de la pyramide rhomboïdale.

La pyramide rouge, aussi appelée pyramide du Nord, deviendra la plus grande des trois pyramides majeures de Dahchour. Cette structure est reconnue comme la première tentative réussie de l’Égypte antique de construire une véritable pyramide à faces lisses.

Construite en dix-sept ans, la pyramide rouge est la troisième pyramide d’Égypte avec un volume total de 1 694 000 mètres cubes et une hauteur de 105 mètres. Elle était la structure la plus haute du monde de 2 590 à 2 570 av. J.-C.

Snéfrou a révolutionné les techniques de construction des pyramides égyptiennes anciennes avec ses trois pyramides, jetant les bases pour la construction des pyramides de Gizeh.

Après Snéfrou, son fils Khéops devint le pharaon d’Égypte. Au début de son règne, Khéops aurait commandé la grande pyramide de Gizeh, une structure qui allait devenir la pyramide la plus impressionnante et la plus sophistiquée jamais construite dans l’Égypte antique.

Une fois achevée, la grande pyramide de Gizeh aurait atteint 146,7 mètres, mais sans sa pierre angulaire, la pyramide s’élève à 138,8 mètres aujourd’hui. Construits avec environ 2,3 millions de blocs de pierre, les experts ont calculé que la grande pyramide de Gizeh pesait au total 6,5 millions de tonnes. La grande pyramide est restée la plus haute structure artificielle à la surface de la planète pendant plus de 3 800 ans.

C’est la seule pyramide à huit côtés connue en Égypte et la seule qui a des passages intérieurs ascendants et descendants.

Khéops a été remplacé par Khéphren, qui, tout comme son prédécesseur, a construit une pyramide vertigineuse à Gizeh.

À la fin, la Grande Pyramide a été recouverte de “pierres d’enveloppe” blanches.

Bien que moins massif que la grande pyramide, le monument de Khéphren était une autre pyramide massive s’élevant vers le ciel. Avec une hauteur d’origine estimée à 143,5 m, la pyramide s’élève aujourd’hui à 136,4 mètres. Construite avec un volume total de 2 211 096 mètres cubes, la pyramide de Khéphren est la deuxième plus grande pyramide de l’Égypte antique. Cette pyramide est particulière parce qu’elle semble plus grande que celle de Khéops, mais c’est seulement parce qu’elle repose sur le socle rocheux avec une élévation de 10 m.

Les pyramides qui suivirent après Khéphren furent moins nombreuses à tous égards.

Trois générations de constructeurs de pyramides

La pyramide de Mykérinos est un témoignage qu’après la construction de la deuxième plus grande pyramide égyptienne ancienne, les structures qui seraient construites étaient de taille, complexité et matériaux inférieurs.

Par conséquent, nous pouvons conclure que les pyramides vraiment gigantesques de l’Égypte antique ont été construites au cours de seulement trois générations de l’Égypte antique, à commencer par Snéfrou, Khéops, et Khéphren. Les trois pyramides de Snéfrou contiennent à elles seules plus de 3,5 millions de mètres cubes de pierre.

Toutes les autres pyramides anciennes des anciens rois égyptiens réunis, à l’exception des pyramides royales et des pyramides satellites, ne contiennent que 41 % de la masse totale des pyramides de Snéfrou, son fils Khéops et son petit-fils Khéphren.

Bien que Mykérinos ait utilisé des blocs de pierre de plusieurs tonnes lorsqu’il a construit la troisième plus grande pyramide du plateau de Gizeh, la masse totale de la structure est inférieure à celle de Djéser. Il est assez surprenant de voir que même si les pharaons construisaient encore des pyramides aux 5e et 6e dynasties, ces structures ont été construites à une échelle beaucoup plus petite, avec des pierres plus petites et un noyau de gravats de pierre de remplissage, qui dans un sens révèle les structures comme étant des monuments inférieurs et moins nombreux.

Par conséquent, la génération qui a construit les pyramides vraiment massives de l’Égypte est celle de Snéfrou, Khéops, et Khéphren pendant la quatrième dynastie de l’Égypte antique.

Lire aussi : 5 Mystères archéologiques déconcertants de l’Égypte ancienne

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *