Scientifiques : Quelque chose dans l’Univers n’a pas l’air normal


En juillet, nous avons signalé que les scientifiques avaient de la difficulté à clouer la constante de Hubble, un chiffre qui représente la vitesse à laquelle notre univers se développe.

En constante évolution

À ce moment-là, de nouvelles recherches ont proposé que le nombre était de 69,8 kilomètres par seconde par mégaparsec (km/sec/Mpc), alors que divers autres scientifiques l’avaient déjà calculé à 72, 73,5, ou 74. Aujourd’hui, une équipe de l’Université de Californie à Davis a publié sa propre recherche sur la constante de Hubble – et elle a conclu que ce chiffre était de 77.

Numéro à connaître

Le problème avec toutes ces divergences, c’est que nous avons vraiment besoin de clouer la constante de Hubble si nous voulons comprendre, eh bien, presque tout sur notre Univers.

“La constante de Hubble est le paramètre cosmologique qui fixe l’échelle absolue, la taille et l’âge de l’Univers”, a déclaré Wendy Freedman, la physicienne qui est arrivée au chiffre de 69,8, dans un communiqué de presse en juillet. “C’est l’un des moyens les plus directs de quantifier l’évolution de l’Univers.”

Drôle d’affaire

Chacune des études ci-dessus a abordé le problème de la constante de Hubble d’une manière différente – Freedman, par exemple, a examiné des étoiles géantes rouges pour arriver à son nombre, tandis que l’équipe derrière la nouvelle étude UC Davis utilisait des systèmes de lentilles gravitationnelles.

Il est possible que la plupart de ces équipes, sinon toutes, aient simplement mal calculé – après tout, elles ont affaire à un grand nombre de variables qui pourraient fausser leurs mesures.

Mais comme le physicien Adam Riess l’a dit au Washington Post, il y a une autre possibilité : “Personne n’a tort. Quelque chose d’autre se passe dans l’Univers.”

Lire aussi : D’autres preuves que notre modèle de l’Univers est cassé

Sources : Futurism, The Washington Post – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *