3 innovateurs célèbres dont les mères ont été la clé de leur succès

Ce ne sont pas toutes les mères qui voyageraient dans la brousse africaine ou qui épuiseraient toutes leurs économies pour aider leurs enfants à réaliser leurs rêves.

  • La fête des Mères est le dimanche 12 mai.
  • Philip Seymour Hoffman, Jane Goodall et Elon Musk ont tous reçu un soutien extraordinaire de leur mère.
  • Sans ce soutien, la carrière de ces innovateurs aurait probablement été bien différente.

Philip Seymour Hoffman

Même quand ses rôles étaient petits, comme dans Le Temps d’un week-end de 1992, il est difficile d’oublier une performance de Philip Seymour Hoffman. Également doué pour jouer le rôle principal ou celui d’un acolyte maladroit, Hoffman était l’un des plus grands acteurs de sa génération. Et c’est en grande partie grâce à sa mère qu’il s’est initié à ce métier.

En 2006, Hoffman a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle principal dans Capote. Voici ce qu’il a dit pendant son discours de remerciements :

“Ma mère s’appelle Marilyn O’Connor, et elle est ici ce soir. Et j’aimerais, si vous la voyez ce soir, la féliciter, parce qu’elle a élevé quatre enfants seule, et elle mérite des félicitations pour cela. Elle m’a emmené voir ma première pièce. Elle est restée avec moi et a regardé le Championnat NCAA de basket-ball. Sois fière maman, parce que je suis fière de toi.”

Hoffman est mort en 2014 d’une overdose de drogue. Un an plus tard, Marilyn O’Connor a été honorée au High Falls Film Festival, dont elle était membre fondateur. Marilyn a dit :

“Les films font partie de ma vie depuis que je suis toute petite. Mes parents m’ont emmené au cinéma. Je me suis faufilé pour aller au cinéma toute seule, même la nuit. J’ai quitté l’université plus tôt pour aller au cinéma.”

Jane Goodall

Enfant, Jane Goodall a grandi à Londres et a eu un rêve bien précis : Elle voulait vivre en Afrique parmi les animaux sauvages. C’est un but auquel beaucoup de parents pourraient se moquer ou essayer de décourager. Mais la mère de Jane, Vanne Morris-Goodall, n’a jamais rien fait de tel.

“Maman m’a dit que je pouvais tout faire si je m’y mettais. J’en suis toujours reconnaissante”, a déclaré Jane Goodall à The Citizen en 2014.

Cet appui ne se limitait pas à de simples paroles. En 1960, alors que Jane se préparait pour l’un de ses premiers voyages en Tanzanie, les autorités britanniques lui ont dit qu’il n’était pas sécuritaire de s’aventurer seule dans la forêt. Vanne accepta donc d’accompagner Jane comme “chaperon” pendant plusieurs mois.

Jane dit qu’elle a beaucoup appris sur le rôle de mère en observant comment les chimpanzés élèvent leurs enfants. Jane a décrit un jour ce qui fait d’une mère chimpanzé une mère qui réussit, et cela sonne remarquablement semblable à la façon dont sa propre mère l’a élevée :

“La progéniture de mères protectrices, mais pas trop protectrices, tolérantes, mais capables de discipline, affectueuses et surtout solidaires ont moins de problèmes.

Elon Musk

Avant qu’Elon Musk ne fonde des entreprises à grand succès telles que SpaceX et Tesla, lui et son frère, Kimbal Musk, spécialiste du capital-risque, ont fondé en 1995 une société de logiciels appelée Zip2. Ce n’était pas un succès immédiat. La mère d’Elon et de Kimbal, Maye Musk, travaillait pour l’entreprise à l’époque, où elle s’occupait notamment de superviser les stagiaires et de vérifier les plans d’affaires. Maye, qui était mannequin, diététicienne et propriétaire d’entreprise elle-même, a fini par donner 10 000 $ de ses économies pour maintenir l’entreprise à flot. Elle a dit plus tard que c’était son “meilleur investissement”.

Quelques années plus tard, Compaq a acheté Zip2 pour 307 millions de dollars.

“Je n’empêche pas mes enfants de faire ce qu’ils pensent être juste”, a dit Elon Musk à Forbes. “Tant que tu fais quelque chose de bien pour l’avenir, je pense que tu devrais rester positif et le faire.”

Lire aussi : Voici les 10 règles du succès selon Elon Musk

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *