Le Qatar est tellement chaud qu’il est maintenant climatisé à l’extérieur


Cette évolution aggrave encore le changement climatique car le refroidissement utilise de l’énergie provenant de combustibles fossiles.

Qatar-clim-extérieur

Afin de faire face à l’augmentation constante des températures, les autorités du Qatar ont commencé à climatiser l’extérieur. Toutefois, cette mesure ne fera qu’exacerber le changement climatique, car le refroidissement utilise de l’énergie provenant de combustibles fossiles.

Refroidissement des rues et des marchés extérieurs

Le pays connaît aujourd’hui des températures estivales atteignant 46 degrés Celsius. Le Qatar avait déjà commencé à climatiser ses stades de football en vue de la Coupe du monde 2022, mais maintenant, les rues et les marchés extérieurs sont également ciblés pour le refroidissement.

Le Qatar est le plus grand pays émetteur de gaz à effet de serre par habitant, selon la Banque mondiale, et l’on craint qu’il ne devienne bientôt inhabitable.

Si le réchauffement planétaire moyen atteint 2 degrés Celsius, les températures du Qatar monteraient en flèche, a déclaré au Washington Post Mohammed Ayoub, directeur de recherche principal au Qatar Environment and Energy Research Institute .

“Nous parlons d’une augmentation de 4 à 6 degrés Celsius dans une région qui connaît déjà des températures élevées”, a dit Ayoub. “Il s’agit plutôt de savoir comment cela affecte la santé et la productivité de la population.”

Problèmes d’humidité

Le danger est plus grave au Qatar en raison des niveaux élevés d’humidité. L’humidité empêche l’évaporation, empêchant le corps de se refroidir par la sueur.

“S’il fait chaud et humide et que l’humidité relative est proche de 100 %, vous pouvez mourir de la chaleur que vous produisez vous-même”, a déclaré Jos Lelieveld, chimiste de l’atmosphère à l’Institut Max Planck de chimie en Allemagne, expert du climat du Moyen-Orient.

La Coupe du Monde au Qatar a déjà été retardée de cinq mois par crainte de voir les supporters en visite s’affaiblir ou même mourir. Le gouvernement a déclaré qu’il prévoyait que la Coupe du monde serait neutre en carbone, mais les experts ont jugé cet objectif irréaliste.

Pour le reste du monde, le Qatar donne un exemple de ce qui peut arriver si nous ne réduisons pas les émissions à temps. C’est l’une des régions du monde où le réchauffement est le plus rapide, en dehors de l’Arctique, et elle est déjà devenue insupportable pendant les mois d’été.

Que nous faudra-t-il pour agir contre les changements climatiques ?

Lire aussi : Seulement 20 entreprises produisent plus d’un tiers de toutes les émissions de gaz à effet de serre

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *