Sans aucune émission, ce haut fourneau peut vaporiser les déchets et les transformer en énergie propre


Il y a une nouvelle startup en place qui promet de vaporiser des tas entiers de déchets en énergie pure.

Cette énergie vient sans aucun bagage ou résidu supplémentaire. C’est l’idée de Sierra Energy qui prétend réduire les émissions de déchets, en particulier les déchets non recyclables. Cela comprend les déchets dangereux ainsi que les déchets non dangereux comme les pneus.

L’entreprise utiliserait un nouveau four amélioré capable de traiter ces déchets à 2200° degrés Celsius. Cette température est presque deux fois plus élevée que celle du cœur d’un volcan. Il s’agit de la technologie de gazéification FastOx, récemment conçue, qui leur facilite d’autant plus la tâche.

La méthode n’est en fait pas si compliquée. On pourrait croire que beaucoup d’énergie est nécessaire pour cela, mais la machine a simplement besoin d’oxygène et rien d’autre. L’oxygène réagira avec le carbone contenu dans les ordures qui pourrissent. Cela entraîne la formation de monoxyde de carbone. Cette vapeur doit être renvoyée à l’intérieur du four pour que la température de 2200° degrés Celsius soit maintenue.

Le carburant produit est apparemment 20 fois plus propre que les normes réglementaires californiennes. Les gaz émis sont utilisés comme substituts aux combustibles fossiles. Ceux-ci peuvent ensuite être utilisés pour propulser des avions, et dans le domaine agricole comme engrais.

Auparavant, Sierra Energy avait annoncé qu’elle avait récemment réalisé un investissement de série A de 33 millions de dollars. Cela les aiderait énormément à mettre au point leurs technologies afin qu’elles puissent être utilisées davantage dans les sites d’enfouissement et dans d’autres municipalités. La principale récompense est la même : l’énergie renouvelable.

Mike Hart, le PDG de cette startup croit que le monde se remplit lentement de déchets. Et ces déchets, lorsqu’ils sont mis en décharge, entraînent l’émission de méthane, 86 fois plus nocif que le monoxyde de carbone.

Il s’est vanté de la technologie FastOx de son entreprise qui convertira rapidement, et à un prix très bas, toute cette énergie en énergie renouvelable. Cela pourrait servir de carburant, d’hydrogène et de beaucoup d’autres catalyseurs utiles. De plus, lorsque cette technologie est utilisée avec diverses autres stratégies pour réduire les déchets et les convertir en énergie renouvelable et sûre.

Le tout premier complexe FastOx a été installé sur une base militaire à Fort Hunter Liggett en Californie. C’était dans le cadre du programme visant à atteindre l’objectif zéro déchet de l’Armée de terre en 2017.

Lire aussi : Cette “feuille artificielle” utilise la lumière du Soleil pour extraire du carburant renouvelable

Source : TruthTheory – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *