Il y a 40 ans, le signal Wow! a donné aux astronomes l’espoir d’une vie extraterrestre


“Wow!”

signal-wow-40ans

C’était l’exclamation de l’astronome Jerry Ehman après avoir reçu un signal radio vraiment unique provenant de l’espace lointain le 15 août 1977. Le signal de 72 secondes a été enregistré au radiotélescope Big Ear de l’Université de l’État de l’Ohio et pendant plus d’une génération, il a représenté la meilleure preuve disponible de la vie extraterrestre.

Un signal dans le bruit

Pour la plupart des gens, l’impression du signal Wow! ressemble à un mélange incohérent de lettres. Vraiment, la seule chose qui semble spéciale à ce sujet est le fait qu’il est entouré en rouge et que quelqu’un a écrit “Wow!” à côté de cela.

Le signal Wow! représenté comme “6EQUJ5”. L’impression originale avec l’exclamation manuscrite d’Ehman est conservée par Ohio History Connection.
Observatoire radio de Big Ear et Observatoire nord-américain d’astrophysique (NAAPO)

La séquence encerclée indique 6EQUJ5, et même si vous pouvez penser que nous avons obtenu ce numéro sur la plaque d’immatriculation d’E.T., ce qu’il représente est la force du signal radio détecté.

À l’époque, les lettres remplaçaient les chiffres dans la technologie de surveillance des signaux radio à Big Ear. Les numéros 1 à 9 se représentaient eux-mêmes, mais après 9, le code passe aux lettres, donc A était 10, B était 11 et ainsi de suite. Pendant qu’il surveillait le ciel, Ehman avait relevé des lectures assez basses et inintéressantes, ce qui était habituel. L’impression est principalement composée de 1, bien qu’un 6 ou un 7 semble parfois attirer son attention, car ils sont également encerclés. Ensuite, l’impression indique 6EQUJ5. Traduit, cela signifie que 6-14-26-30-19-5. Peut-être est-il préférable de le représenter via un graphique:

Représentation graphique de l’intensité du signal en fonction du temps avec fonction gaussienne.
Maxrossomachin / Wikimedia Commons

Avec un graphique, il est facile de comprendre pourquoi le signal Wow! était si spécial. C’était une énorme rafale de signaux radio dans un ciel nocturne calme. À l’époque, il était également inexplicable, tant par Ehman que par les scientifiques du SETI. SETI est l’acronyme de “Search for Extra-Terrestrial Intelligence”, qui désigne une poignée de radioastronomes ayant consacré leur vie à la détection de la vie extraterrestre depuis les années 1960. Pour SETI, le signal Wow! représentait la meilleure preuve de vie dans l’espace jamais détectée.

L’héritage du signal Wow!

Après sa découverte, le signal Wow! est devenu légendaire. Pendant le mois suivant, Big Ear a été pointé vers l’endroit près de la constellation du Sagittaire où le signal a été détecté, mais le signal n’est jamais réapparu. Au cours des décennies qui ont suivi, c’est devenue une source de preuve de la vie extraterrestre pour de nombreux scientifiques et théoriciens du complot. Il a été référencé dans toute la culture populaire, y compris dans The X-Files.

En 2012, 35 ans après sa détection, le signal Wow! n’en était pas moins vexant pour les scientifiques et tout aussi fascinant dans l’esprit du public. C’est en raison de cet héritage durable qu’un projet dirigé par National Geographic Channel et l’Observatoire d’Arecibo a renvoyé un message de réponse vers Sagittaire, qui comprenait des messages de diverses personnalités, dont Stephen Colbert.

Comme on pouvait s’y attendre, le signal n’a pas reçu de réponse.

Mystère résolu… Peut-être

En 2017, 40 ans après sa détection, le signal Wow! a encore une fois fait la une des journaux, mais cette fois-ci ce n’était pas à cause de l’anniversaire ou parce que Colbert n’avait plus de blagues pour les extraterrestres. Cette fois, une équipe de scientifiques avait prétendu résoudre le mystère du signal. Le professeur Antonio Paris, le scientifique en chef du Center for Planetary Science, a publié une étude déclarant que le signal était émis par une paire de comètes traversant la zone où le signal a été détecté. Les comètes, appelées 266P/Christensen et 335P/Gibbs, étaient enveloppées d’un nuage d’hydrogène qui émet un signal radio à une fréquence identique au signal Wow!

Bien que cette nouvelle ait été dévastatrice pour beaucoup, certains ont trouvé de l’espoir dans la réponse d’Ehman au journal d’Antonio Paris, où il était en désaccord avec l’idée que c’était une comète. Ehman a expliqué que le signal aurait duré plus longtemps s’il avait été une comète et que deux comètes auraient produit deux pics, pas seulement celui qu’il a détecté.

Bien qu’Ehman ne croit pas non plus que le signal représente des extraterrestres, sa réponse a redonné confiance en beaucoup de gens en ce que le signal venait bien de la vie extraterrestre. Cela, ainsi que la découverte d’un signal similaire détecté par des astronomes russes en 2015 à partir d’une autre région de l’espace, offre encore un peu d’espoir à tous ceux qui veulent y croire.

Lire aussi : Des astronomes ont détecté un mystérieux signal radio intense et de fréquence faible en provenance de l’espace

Source : Curiosity – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *