Venons-nous de trouver une preuve de vie extraterrestre ?

Par Harry Readhead,

Nous admettons que l’image d’en-tête est un peu “grosse”.

Mais selon deux grands astronomes, l’atterrisseur Philae pourrait être assis sur un objet grouillant de vie extraterrestre. De la vie extraterrestre microbienne.

Certaines caractéristiques de la comète comme sa croûte noire sont expliquées comme étant le résultat d’organismes vivants sous une surface glacée.

Le vaisseau spatial Rosetta orbite autour de la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko et a également ramassé «des groupes» de matière organique qui ressemblent aux particules virales.

«Je voulais inclure une expérience de détection de vie très peu coûteuse. À l’époque on avait pensé que c’était une proposition bizarre », a déclaré l’astronome et professeur en astrobiologie Chandra Wickramasinghe qui a été impliqué dans la planification de la mission.

philae-vie_extraterrestre

Philae peut être assis sur la vie extraterrestre (AP Photo / ESA)

Le professeur Wickramasinghe et son collègue, le Dr Max Wallis de l’université de Cardiff croient que les comètes comme 67P pourraient fournir des logements pour les microbes vivant de la même manière que les extrêmophiles qui occupent les régions inhospitalières de la Terre.

Ils ont suggéré que la vie trouvée sur les comètes ou d’autres planètes peut avoir été à l’origine de toute vie sur Terre.

Le duo de chercheur a suggéré que les microbes résistant à des températures aussi basses que -40° Celsius pourraient habiter les régions aquatiques de la comète.

comète_67p-vie_extraterrestre

Est-ce que la comète 67P est une maison pour la vie extraterrestre? (AP Photo / ESA / Rosetta / NAVCAM)

«Ce que nous disons est que les données provenant de la comète semble sans équivoque, à mon avis, des micro-organismes doivent être impliqués dans la formation des structures de glace, la prépondérance des hydrocarbures aromatiques et la surface très sombre», a déclaré le professeur Wickramasinghe.

Il a ajouté que notre attitude envers la vie extraterrestre doit changer.

“Les planètes qui peuvent abriter la vie sont vraiment très abondantes dans la galaxie et le prochain système voisin pour nous n’est pas à une si grande distance,” dit-il.

«Je pense qu’il est inévitable que la vie devienne un phénomène cosmique.”

Source : Metro.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *