Des taureaux morts retrouvés mystérieusement vidés de leur sang en Oregon, et ce n’est pas la première fois


Cinq bovins du Silvies Valley Ranch, dans l’est isolé de l’Oregon, ont été victimes d’une mort apparemment étrange.

Les rapports du NPR et de l’Associated Press décrivent une scène déconcertante, exempte de traces, d’activité prédatrice, de poison, de blessures par balle et même de sang. Mais il s’agit peut-être du dernier épisode d’une longue série d’histoires de “mort mystérieuse du bétail” apparaissant dès le XVIIe siècle.

Selon les rapports, les cinq taureaux de race pure ont été retrouvés morts à divers endroits du ranch. Ils auraient apparemment eu la langue coupée, les parties génitales tranchées et le corps vidé de sang.

Perdre un animal en parfaite santé serait bizarre”, a déclaré à AP le vice-président du ranch Colby Marshall. “Perdre cinq jeunes taureaux en bonne santé, en pleine forme, parfaits, tous du même âge…. c’est tellement en dehors des limites de l’activité normale.”

On dirait le début d’un roman de fiction extraterrestre étrange, mais ce n’est pas du tout le début. Mystifier les rapports sur la mort des bovins est un genre à part entière ; jusqu’à présent, rien de surnaturel n’a jamais été découvert comme source.

L’an dernier, en Arizona, une vache et un taureau ont été retrouvés mutilés de la même façon. Au cours des décennies précédentes, des milliers de cas apparemment similaires ont surgi dans le Midwest américain.

En fait, le FBI s’est même impliqué au milieu des années 70, après avoir été chargé d’enquêter sur ces “rapports de mutilations animales éparses”.

Cependant, tous ces cas ne présentaient pas les mêmes caractéristiques, et bon nombre des “mutilations” apparemment bizarres se sont probablement produites pour des raisons naturelles.

Par exemple, il est peu probable que tout le sang du bétail ait été drainé. Lorsqu’une vache tombe morte, la gravité fait descendre le sang jusqu’au fond de la carcasse, et lorsque la peau s’assèche ici, elle peut se fendre en tranches de type chirurgical. Si le sang s’infiltre alors dans le sol et est consommé par les insectes, il y a de fortes chances que le corps semble avoir été “drainé”.

De même, il est possible que les parties génitales et autres parties du corps manquantes disparaissent dans le cadre du processus naturel de décomposition ; les charognards sont également connus pour se nourrir des tissus externes mous, comme les mamelles et les organes génitaux, les yeux et la bouche.

Cela dit, les rapports faisant état de l’apparition bizarre des restes de bétail ont nourri l’imagination de beaucoup de gens.

“Beaucoup de gens se tournent vers les extraterrestres”, a dit le shérif du comté, Dan Jenkins, à NPR.

“Un appelant nous avait dit de chercher une dépression sous la carcasse. Parce qu’il a dit que les vaisseaux extraterrestres téléporteraient la vache et feraient tout ce qu’ils voudraient en faire. Puis ils les lâchent d’une grande hauteur.”

Jenkins enquête toujours sur les décès mystérieux, mais avec peu de preuves et aucune piste, il est peu probable qu’il aura plus de succès que ceux qui l’ont précédé.

Selon NPR, le FBI ne confirme ni ne nie l’ouverture d’une enquête, mais la dernière fois que ses agents ont enquêté sur une telle affaire, ils n’ont trouvé aucune raison de soupçonner autre chose que des prédateurs naturels.

Lire aussi : Les tardigrades peuvent survivre au bombardement aux rayons X en déployant un bouclier protéique

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *