Les Clinton ont passé de nombreuses vacances au ranch d’Epstein au Nouveau-Mexique


Bill, Hillary et Chelsea ont visité le ranch d’Epstein “presque tous les ans après leur départ de la Maison-Blanche”, selon son gestionnaire immobilier.

Les Clinton séjournaient régulièrement dans l’étrange ranch du Nouveau-Mexique de Jeffrey Epstein où le pédophile décédé avait de grands projets pour ensemencer la race humaine avec son ADN, selon son gestionnaire immobilier.

Bill, Hillary et même Chelsea ont visité le domaine de 10 000 acres “presque chaque année après leur départ de la Maison-Blanche”, selon le Daily Mail. L’ancienne première famille n’est pas restée dans l’enceinte principale de la propriété, mais elle a passé son temps dans un village sur le thème cow-boy qu’Epstein a construit à un kilomètre au sud de sa villa au sommet d’une montagne.

La famille Clinton s’est installée dans un village spécial sur le thème cow-boy créé par Epstein, à 1,5 km au sud de sa propre villa de luxe au sommet d’une montagne. Ils utilisaient l’une des deux chambres d’hôtes, qui semblent tout droit sorties du 19ème siècle.

Vues dans les images exclusives de DailyMailTV, les maisons d’hôtes se trouvent à côté d’autres bâtiments traditionnels de style Far West, tels qu’une ancienne école et un bar de salon. Un drapeau américain est hissé bien au-dessus du village, qui se trouve à côté de la piste d’atterrissage privée d’Epstein, où il est arrivé dans ses avions privés, dont son fameux ‘Lolita Express’.

Tout cela, selon Jared Kellogg, expert en sécurité, qui a été engagé par Brice Gordon, directeur de ranch de longue date, pour améliorer la sécurité et installer un système de caméras dans la maison principale et le village des cowboys.Daily Mail

Les Clinton maintiennent avoir eu seulement peu de contacts avec Epstein, malgré les dossiers prouvant qu’ils avaient volé sur le Boeing 727-200 du financier disgracié “Lolita Express” pas moins de 27 fois (vendu par Epstein une semaine avant son arrestation, en juillet, soupçonné de mineurs trafiquants sexuels).

Selon Kellogg, le gérant du ranch, Brice Gordon, n’arrêtait pas de se vanter que les Clinton vivaient au ranch – une des maisons de plusieurs des maisons d’Epstein était constituée de filles mineures qui auraient été victimes de la traite des êtres humains du monde entier..

Des photos de l’intérieur de la maison principale d’Epstein au Nouveau-Mexique montrent une “douche de fête” pour jusqu’à huit personnes avec quatre étagères remplies d’articles de toilette et d’huiles.

“Mon contact était Brice, leur préoccupation principale était qu’il n’y avait aucune surveillance vidéo sur la propriété. Je pensais que c’était une simple demande, car ils voulaient une surveillance pour protéger leur investissement. C’est un site gigantesque”, a déclaré Kellogg. “Mais ce qui était bizarre, c’est que tout le temps où j’étais sur place, Brice se vantait de la visite des Clinton, de toute la famille. Pas seulement Bill, mais Bill, sa femme, leur enfant, et ils resteraient sur le ranch lui-même. Il avait construit cette réplique d’un village occidental avec un saloon, des maisons de grange, une vieille école et quand vous marchez à travers, c’est comme si vous marchiez dans les années 1800.”

“Sa plus grande préoccupation était de surveiller et de couvrir cette zone, donc mon objectif principal était d’installer des caméras sur les poteaux pour couvrir les allées, les trottoirs, les entrées et sorties de chaque maison et des installations”, ajoute M. Kellogg dans le Daily Mail. C’était comme Westworld, c’est comme s’ils avaient construit un décor de cinéma fonctionnel, ils y ont mis beaucoup de réflexion et de détails, le sol et les installations.

Je disais à quel point les répliques des maisons étaient cool, elles sont plutôt soignées comme dans les années 1800. Il a dit : ‘Oui, c’est fait pour les invités, on a beaucoup de visiteurs. C’est vraiment cool que les Clinton sortent et traînent avec Epstein.’

“On aurait dit des vacances d’été normales.” – Jared Kellogg

Comme le note le Daily Mail, Epstein avait une photo de Bill Clinton dans une robe bleue accrochée dans sa maison de ville de l’Upper East Side – une étrange parodie de l’ancienne robe tachée de sperme que Monica Lewinsky portait (et conservait), comme le révèle le Drudge Report.

Kellogg dit qu’on l’a empêché de se rendre dans certains secteurs du domaine d’Epstein au Nouveau-Mexique, mais qu’il a brièvement exploré ses sections souterraines.

En novembre, un ancien entrepreneur a dit au Daily Mail qu’Epstein avait construit un “club de strip-tease” secret au sous-sol.

“Mon accès était très contrôlé. Pendant la visite du site, on m’a dicté où je pouvais et où je ne pouvais pas aller. Il y avait certaines installations dans lesquelles je n’avais pas le droit d’aller, ce qui était étrange, car elles étaient barricadées, et elles semblaient pouvoir accueillir de grandes fêtes, mais je n’y pensais pas beaucoup.

Ils voulaient installer une couverture de caméra très très limitée sur la maison principale elle-même. J’allais installer deux caméras à l’extérieur de l’entrée principale.

À l’entrée principale, il y a une pente descendante à l’arrière qui mène au sous-sol. J’ai pu entrer brièvement. Il y avait un long couloir menant à un grand foyer et il y avait une porte et c’était à peu près tout. Les deux maisons d’hôtes dans lesquelles je n’avais pas le droit d’aller”, a dit Kellogg.

Pour des raisons de sécurité, je n’ai même pas été autorisé à mettre un emplacement de caméra sur le plan que nous aurions alors dans nos dossiers.

Ce qui est étrange, c’est qu’en tant que professionnel de la sécurité, pour donner la meilleure protection possible à un client, j’ai besoin de l’aménagement complet du terrain. J’ai besoin de voir les coins et recoins, tous les angles morts. Ils limitaient cet accès.

Le personnel ne vivait que dans une seule maison, pour autant que je sache, celle qui est la plus proche de la porte principale. Le bar du saloon est au centre [du village], il y a un bar et on dirait qu’ils organisent des fêtes d’après mes propres observations. Il y a aussi une grange/entrepôt de foin, et on y mettait des tracteurs et d’autres véhicules.

Considérant qu’Epstein était un multimillionnaire, Kellogg a dit que Gordon voulait faire la sécurité au rabais.

Au lieu d’utiliser un système de caméra coûteux et robuste, qui utilisait des câbles souterrains, il voulait une ‘conception de maillage fluide sans fil point à point’, ce qui signifie que les caméras fonctionnent par antenne et sont beaucoup moins chères. – Daily Mail

“Ce qui était étrange pour moi, c’est que je n’étais pas capable d’interagir avec Epstein. Si c’est votre maison, vous avez vos préoccupations, la tâche avait été déléguée à Brice, il semblait être responsable de tout.”

Peut-être que ça aurait été différent si Bryce avait été une fille de 14 ans ?

Lire aussi : «J’ai essayé depuis 3 ans de le diffuser, en vain» : ABC a rangé au placard des révélations sur Epstein ?

Sources : The Mind Unleashed, ZeroHedge – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *