Les bières fortes peuvent contenir les mêmes bactéries que le yaourt


Étant donné que chaque être humain contient à peu près autant de bactéries que de cellules corporelles, il n’est pas surprenant que les aliments probiotiques comme le kimchi, la choucroute et certains types de yaourt soient devenus si populaires.

Heureusement pour ceux qui n’aiment pas le chou fermenté, les recherches suggèrent qu’une bière forte par jour pourrait aussi aider à maintenir une communauté saine de microbes intestinaux.

Lors d’un événement organisé par le fabricant de boissons probiotiques Yakult, Eric Claassen de l’Université d’Amsterdam a présenté ses recherches sur la bière, expliquant comment certaines marques contiennent un grand nombre de micro-organismes bénéfiques.

Alors que la plupart des bières ne subissent qu’un seul processus de fermentation, certaines des bières belges les plus fortes sont fermentées deux fois afin de décomposer une plus grande partie des sucres de la matière végétale en alcool. Contrairement à la première fermentation, cette deuxième fermentation utilise généralement un type de levure qui produit des acides toxiques pour de nombreuses bactéries qui causent des maladies.

Chaque fois qu’une personne boit une de ces bières, elle renforce son armée intestinale de défenseurs microscopiques avec des millions de ces microbes pathogènes qui brisent l’alcool. Bien que cela puisse avoir un effet bénéfique sur la santé du buveur, Classen tient à souligner que la modération est nécessaire.

“En forte concentration, l’alcool est mauvais pour l’intestin, mais si vous ne buvez qu’une seule de ces bières chaque jour, ce serait très bon pour vous”, a-t-il dit aux participants.

Des études antérieures ont démontré que la consommation excessive d’alcool endommage les bactéries intestinales, ce qui entraîne une composition anormale du microbiote intestinal, et qu’il n’est donc pas judicieux de se fier à la bière pour améliorer sa santé.

Il convient également de noter que, malgré les nombreuses allégations sur les bienfaits pour la santé des aliments probiotiques, nous n’avons toujours pas beaucoup de preuves à l’appui de la plupart de ces hypothèses. La plupart des probiotiques contiennent des bactéries appartenant aux groupes Lactobacillus ou Bifidobacterium, et bien que l’on pense que ces microbes peuvent aider à tout, de la diarrhée à l’eczéma, les chercheurs ne savent pas encore quelles bactéries spécifiques sont utiles pour quoi.

Lire aussi : De nouvelles recherches montrent que les bactéries intestinales modifient les effets des médicaments

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *