Frauder le fisc n’est pas un problème quand on s’appelle Edwy Plenel !

fisc-fraude

” Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir “

Ceux qui me lisent depuis longtemps savent que j’ai suivi cette affaire depuis le début. Il faut dire qu’un journaliste qui fraude ouvertement le fisc ce n’est pas monnaie courante. Quand en plus ce parangon de vertu, ce chevalier blanc de la presse libre et indépendante – c’est ainsi qu’il se présente bien trop souvent s’appelle Edwy Plenel, copain comme cochon avec Président, difficile de passer à côté.

Le rappel des faits: Lorsqu’il fonde Mediapart, Plenel décide tout seul comme un grand d’appliquer à son canard internet le taux de TVA de 2,1% alors qu’il est, selon la loi, soumis au taux de 19,6%, puis 20%. Il verse donc au fisc, de 2008 à fin 2014, le montant correspondant à ce taux de 2,1%. Très vite, parallèlement, ce trotskiste proclame partout que le modèle économique de sa petite entreprise est merveilleux et qu’il dégage des bénéfices sans être subventionné ( mensonge éhonté comme je l’avais démontré ICI ).

Pour son dernier exercice fiscal, le lascar annonce fièrement dégager 4 millions d’euros de bénéfice. Facile de faire des bénéfices quand on ne paye pas ses charges, n’est-ce pas…

En 2015, l’assemblée nationale aligne le taux de TVA des medias internet sur celui de la presse écrite: C’est donc 2,1% pour tout le monde.

Début novembre, la quasi totalité des recours engagés par Médiapart sont cramés, il est enfin condamné à payer de suite tous ses arriérés de TVA soit une somme, pénalités comprises, de 4,1 millions d’euros. Autant dire qu’il y a le feu à la maison, l’ardoise est quasiment équivalente au bénéfice réalisé et comme le margoulin n’a rien provisionné, il est grave dans la mouise. Il lance un appel à l’opinion publique et à tous ceux qui aiment la presse libre et (pseudo) indépendante et une campagne de dons: Un Mediapartothon en quelque sorte. En à peine 4 jours, 8 000 gogos ont répondu à l’appel et Plenel est tout fier d’annoncer avoir récolté 420 000 euros ! La route est belle, la presse libre est still alive et nique ta mère le fisc !

Mais Plenel ne paye toujours pas ce qu’il doit… Etrange… Comme si il savait qu’il ne risque rien; quasi certain de son impunité…

Et qu’apprend-on aujourd’hui ? Qu’en loucedé ( le pays est en guerre, nous sommes à la veille d’élections importantes, Président est sur le pont du de Gaulle, le chômage et toussa… ) nos chers, très chers députés, ont à l’initiative de deux autres potes de Plenel, Jean-Marc Ayrault ( celui qui voulait couper les vivres au Figaro ) et Aurélie Filippetti, adopté à une courte majorité un amendement organisant l’amnistie fiscale, amnistie rétroactive, bien entendu, pour les entreprises de presse sur internet ! 2 sites bénéficieront de cette amnistie: Mediapart et Arrêts sur Image.

L’amendement a été adopté avec 11 voix pour et 10 voix contre (sur 577 députés !), il était soutenu par le FDG et les écolos. Par contre, le gouvernement, par la voix du sinistre du budget, avait exprimé, mollement, son désaccord.

Plenel et Médiapart sont, a priori, sauvés, on comprend, malgré les commandements de payer envoyés par le fisc, son peu d’empressement à régulariser sa situation.

Plus belle la gauche ! Comme quoi, avoir des amis bien placés, ça peut toujours servir ! C’est une toute autre mayonnaise pour les lambdas moyens que nous sommes, amusez-vous à déconner avec le fisc, j’ai testé étant plus jeune, et vous verrez !

Reste à savoir maintenant si quelqu’un osera saisir le Conseil Constitutionnel ou si celui-ci s’auto-saisira, parce que pour le coup, voilà un amendement qui envoie paître pour de bon le sacro-saint principe de l’égalité de tous devant l’impôt !

Un parfait exemple de connivence entre journaleux et politocards qui n’empêche pas Plenel de pavoiser sur les réseaux sociaux: ” Cet amendement adopté, c’est la fin d’une injustice ” !

Perso, j’y vois aussi le début d’une parfaite injustice pour tous ceux qui rament pour payer ce qu’ils doivent au fisc.

Source : Corto74

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *