L’Assemblée nationale vote l’ouverture de la PMA à toutes les femmes


L’Assemblée nationale a voté ce 27 septembre, en première lecture, l’extension de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes au cours de l’examen du projet de loi relatif à la bioéthique.

PMA-vote

Le premier article du projet de loi relatif à la bioéthique, ouvrant la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, a été adopté en première lecture ce 27 septembre par l’Assemblée nationale, avec 55 voix pour, 17 voix contre et trois abstentions. La PMA élargie aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires sera remboursée par la Sécurité sociale.

L’examen en première lecture du projet de loi relatif à la bioéthique, commencé le 24 septembre, a jusqu’alors suscité de vifs débats dans l’hémicycle. Les députés opposés à l’extension de la PMA pour toutes ont dénoncé pour la plupart une «PMA sans père», craignant en outre que la prochaine étape ne soit la gestation pour autrui (GPA). Face à eux, la majorité et les partis de gauche ont soutenu l’article de loi au nom de «l’égalité».

Pour l’heure, les députés ont rejeté, de justesse, les amendements concernant la PMA post-mortem qui aurait permis de réaliser une PMA après le décès du conjoint. L’Assemblée nationale a également rejeté la PMA pour les hommes transgenres. L’examen du projet de loi devrait se poursuivre jusqu’au 9 octobre, avant de passer la main au Sénat.

Lire aussi : Déni de démocratie ? Richard Ferrand fait adopter un amendement retoqué par les députés

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *