Cette pyramide sous-marine en Chine a-t-elle été construite avant le Déluge ?


Il y a toujours un conflit permanent sur l’âge réel des pyramides anciennes.

Les archéologues traditionnels ont tendance à suivre un calendrier convenu, tandis que d’autres remettent constamment en question les dates. Les pyramides égyptiennes pourraient-elles vraiment remonter à des centaines de milliers d’années, comme certains le suggèrent ?

Une chose est claire : le débat pourrait ne jamais se terminer. Cependant, si nous regardons la situation dans son ensemble, il y a une bonne raison de continuer à poser des questions. Des pyramides apparaissent partout dans le monde et présentent des similitudes frappantes qui suggèrent la possibilité d’une communication, d’une planification et d’une technologie avancée à l’échelle mondiale il y a des milliers d’années.

Et dans un cas, une pyramide intacte et finement sculptée a été trouvée profondément sous l’eau, donnant plus de soutien à l’idée qu’elle aurait pu être construite dans un passé lointain – avant le Déluge décrit dans les textes anciens mondiaux.

Loin de l’Égypte, dans la vaste et secrète nation de la Chine, il y a une ville engloutie et une grande pyramide sous-marine. L’emplacement : le lac Fuxian. Le lac est situé dans la province du Yunnan, couvrant 212 km² avec une profondeur de 150 mètres. Le lac se trouve à 1 720 mètres au-dessus du niveau de la mer et est l’un des plus grands lacs d’eau douce de Chine.

Reconstruction numérique d’une pyramide submergée dans le lac Fuxian, en Chine. (Historique / Capture d’écran YouTube)

Un plongeur professionnel, Geng Wei, a trouvé des dalles sculptées sous la mousse sur le fond en 1992. Ses explorations ultérieures, en compagnie d’archéologues chinois à bord d’un sous-marin, ont permis de découvrir des escaliers et des murs de ville enfoncés, des faïences, une structure ressemblant à une arène et des routes.

Le plongeur soupçonnait la ville d’être le site de la légendaire cité antique de Yuyuan, qui aurait disparu dans un passé lointain.

La pyramide manquante

Ce qui suit provient d’une source d’information chinoise appelée China Daily :

“Geng Wei croyait que les pierres venaient d’une époque lointaine. Mais pourquoi étaient-elles sous l’eau ? D’où viennent-elles ? Avec ces questions, Geng se souvient d’une légende mystique sur le lac. La population locale a souvent dit que les résidents pouvaient voir une silhouette semblable à celle d’une ville sous le lac à partir des montagnes avoisinantes par une belle et calme journée.
Était-ce la cité antique mentionnée dans la légende ? Afin d’explorer cette énigme, Geng a plongé 38 fois dans les eaux pour effectuer des relevés. Il a finalement rédigé un rapport pour informer les services officiels et les experts de la province du Yunnan de ses conclusions.”

La même source d’information chinoise, étroitement surveillée par le gouvernement communiste, raconte ouvertement l’histoire de la ville sous-marine. On dit que les archéologues datent les objets du site aux alentours de 250 de notre ère, et qu’ils soupçonnaient d’abord que la ville engloutie correspondait à la légende de la ville perdue de Yuyuan.

Cependant, après un examen plus approfondi, les archéologues ont déterminé que la ville de pierre ne pouvait pas être Yuyuan, car elle était construite en bois et en argile, pas en pierre. De plus, les archéologues qui tentent de dater les matériaux sur les pierres trouvées dans la ville engloutie doivent être beaucoup plus anciens.

Plus particulièrement, la source omet complètement de mentionner toute pyramide. D’autre part, les guides de voyage chinois mettent en évidence la pyramide et comparent même les résultats aux pyramides mayas.

Tiré de Travel China Guide :

“En 2005, la ville ancienne détectée a atteint une superficie de 2,4 km² avec 8 bâtiments principaux. Le plus étonnant est la pyramide du lac Fuxian. Ce bâtiment de 5 étages mesure 21 m de haut et sa forme ressemble à celle de la pyramide maya. Un bâtiment de style scénique avec beaucoup de boucles de bronze a été spéculé pour être un autel sacrificiel. Il y a de nombreux trous de 8 à 15 cm dans les bâtiments sous-marins comme une ’empreinte de sabot d’hippocampe (une sorte d’animal dans la légende du lac)’. Les chercheurs considèrent qu’ils ont probablement été utilisés pour construire des maisons.”

Reconstruction numérique d’une pyramide submergée dans le lac Fuxian, en Chine. Capture d’écran de YouTube

Une nouvelle source britannique fait également des comparaisons avec les structures mayas.

“Les chercheurs ont affirmé que huit bâtiments principaux ont été trouvés sous l’eau, y compris un bâtiment rond en forme de Colisée avec une base de 37 mètres de large et un espace au nord-est et deux grands bâtiments hauts avec des planchers, semblables aux pyramides mayas.

Ancient Origins a rapporté que la pyramide semble être avancée et décrit des sculptures énigmatiques trouvées sur les pierres. Une rare gravure en taille-douce en forme de Soleil, datant de 1800 ans, a été découverte. D’autres sculptures ressemblent à des masques avec des visages qui ne sont pas humains, ainsi que des symboles qui ressemblent aux chiffres 0, 1, et la lettre y.

Sculptures trouvées sur l’une des pierres dans les ruines sous-marines du lac Fuxian.

Légendes du lac Fuxian

Selon Cheng Jang Fu Zhi, un livre écrit sous le règne de l’empereur Daoguang décrit un cheval volant comme un animal qui vivait dans le lac, décrit comme blanc avec des taches rouges sur son dos. Il a été décrit plus tard comme semblable à Pégase après le cheval volant des légendes grecques.

Le 24 octobre 1991, un pêcheur nommé Zhang Yuxiang était sur le lac par temps clair. Un épais brouillard s’est formé, et le pêcheur et d’autres personnes à bord du bateau ont vu un OVNI brillant en forme de disque s’élever hors de l’eau. L’embarcation a créé des vagues au fur et à mesure qu’elle montait, renversant le bateau du pêcheur dans l’eau. Puis il s’est envolé rapidement dans le ciel.

China Daily a rapporté qu’une colline à l’ouest du lac appelée Li Jiashan a été le site de patrouilles régulières de l’armée, mais personne ne sait pourquoi. La colline était autrefois le site d’un ancien champ de bataille, et des milliers de pièces de bronze y ont été trouvées.

La colline de Li Jiashan est connue pour attirer la foudre, selon le rapport.

“Un autre phénomène étrange s’est produit à Li Jiashan. La foudre y a frappé de nombreuses fois. Selon les experts, des quantités massives de métaux doivent y être enterrées, ce qui explique l’attraction des secousses électriques. Y a-t-il encore beaucoup de pièces coulées en bronze à Li Jiashan ?

“Il y a beaucoup de légendes dont se souviennent les gens du coin. Une fable ancienne décrivait des gens qui ont coulé en même temps que la vieille ville et qui vivent maintenant sous l’eau. Et certains ont dit un jour : ‘En plongeant, ils ont vu des momies debout dans le lac.'”

Lire aussi : Une ville perdue et l’une des plus grandes pyramides de la planète découvertes en Chine

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *