Le nombre d’or peut être trouvé dans le crâne humain, selon une nouvelle étude


Le nombre d’or, également appelé Proportion Divine, est un rapport que l’on trouve dans le monde naturel et d’innombrables œuvres d’art qui est largement associé à la beauté (bien que, comme nous l’expliquerons plus loin, la plupart des mathématiciens détestent vraiment cette idée).

nombre-or-crâne

On dit qu’il se trouve dans l’œuvre de Léonard de Vinci, dans l’architecture du Parthénon, dans les coquilles de mollusques marins et – selon une nouvelle étude – dans la structure du crâne humain.

Tout d’abord, le nombre d’or est un nombre infini approximativement égal à 1,61803398875. Il peut être calculé en prenant une ligne et en le divisant en deux parties inégales, la longueur de la partie la plus longue divisée par la longueur la plus courte étant égale à la longueur totale divisée par la partie la plus longue. Il est plus connu sous le nom de motif en spirale que vous pouvez voir dans l’image ci-dessous.

Selon une équipe de neurochirurgiens, ce rapport peut être observé dans les mesures du crâne humain, mais pas nécessairement chez les autres animaux.

Dans le Journal of Craniofacial Surgery, une équipe de neurochirurgiens de Johns Hopkins a comparé 100 crânes humains à 70 crânes de six autres mammifères, dont des lions, tigres, singes rhésus, singes bleus, chiens et lapins.

La fameuse spirale du nomre d’or, que l’on dit souvent se trouver dans la nature.

Ils ont mesuré les crânes et effectué le calcul suivant : diviser la distance du sommet du crâne à l’arrière du crâne par la distance de la jonction nasale à l’arrière du crâne, puis diviser la distance de la jonction nasale à l’arrière du crâne par la distance du haut du crâne à l’arrière.

Dans un crâne humain, ces deux nombres vous donneront le rapport 1,6, qui, selon leurs conclusions, est similaire au nombre 1,618. Cependant, les crânes des autres espèces n’ont pas produit un tel rapport.

“Les autres mammifères que nous avons étudiés ont en fait des rapports uniques qui s’approchent du nombre d’or avec une sophistication accrue des espèces”, a déclaré le Dr Rafael Tamargo, professeur de neurochirurgie à la Johns Hopkins University School of Medicine, dans un communiqué. “Nous pensons que cette découverte peut avoir d’importantes implications anthropologiques et évolutives.”

Rassurez-vous, même si c’est une idée intéressante, elle risque d’ennuyer beaucoup de mathématiciens. C’est parce qu’il y a beaucoup d’exagération et de charabia qui entoure le nombre d’or. Comme le souligne XKCD webcomic, vous pouvez trouver cette spirale esthétiquement agréable dans de nombreuses images si vous essayez assez fort, cela ne signifie pas nécessairement qu’elles parlent d’un idéal de beauté universel supérieur.

“Il y a beaucoup de rapports et de proportions dans le corps humain, mais ils ne sont pas tous le nombre d’or et ils ne sont pas tous précisément le nombre d’or. C’est une sorte de pseudo-science qu’ils promeuvent”, a déclaré Eve Torrence, professeure au Randolph-Macon College en Virginie, à The Independent en 2015.

Lire aussi : La séquence de nombres préférée de Mère Nature – La suite de Fibonacci

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *