Une aurore boréale en forme de “phénix” apparaît au-dessus d’une centrale électrique militaire abandonnée

C’est dans le ciel nocturne de Russie, que d’une lueur verdâtre, une spectaculaire danse d’aurores boréales a pris temporairement la forme d’un phénix géant. Le phénomène spectaculaire a eu lieu au-dessus d’une centrale électrique militaire abandonnée, près de Mourmansk.

Dans le cadre du concours d’astrophotographie Insight Investment Astronomy Photographer organisé par le Royal Observatory de Greenwich, au Royaume-Uni, des étonnants — et souvent sublimes — clichés ont été envoyés par les participants.

Le concours a reçu plus de 4600 candidatures soumises par des photographes du monde entier. Une trentaine de clichés seulement ont été sélectionnés pour un examen final. Et parmi ceux sortant du lot, il y a notamment ce magnifique phénix polaire se dessinant dans le ciel nocturne russe.

Cette impressionnante aurore en forme d’oiseau déploie ses ailes au-dessus d’une centrale hydroélectrique militaire abandonnée, située près de Mourmansk, en Russie. Crédits : Alexander Stepanenko

Des photographes de 90 pays différents ont orienté leurs objectifs sur des objets cosmiques proches et lointains. Au rendez-vous : des impressionnantes aurores ou des pépinières d’étoiles lointaines. Les juges choisiront les gagnants dans le cadre de neuf catégories : Paysages célestes, Aurores, Gens et Espace, Notre Soleil, Notre Lune, Planètes, Comètes, Astéroïdes, Étoiles et Nébuleuses, Galaxies et pour finir, “Jeune Astrophotographe de l’Année”, qui récompensera le meilleur participant âgé de 16 ans ou moins.

Parmi les images remarquables de la liste des finalistes figure une magnifique photo de la lune composée de quatre panneaux, chaque panneau comprenant 30 images. Miguel Claro, le photographe, a capturé le visage de la lune avec des détails étonnants, révélant de subtiles variations de couleur sur sa surface grise, qui font allusion à la composition chimique de la surface lunaire et qui ne sont généralement pas visibles à l’œil nu. Crédits : NASA/GSFC/Arizona State University/ Miguel Claro

Cette image est une mosaïque de neuf photographies. La nébuleuse d’Orion et la nébuleuse de la Tête de Cheval sont encerclées par la Boucle de Barnard, une nébuleuse d’émission. Crédits : Raul Villaverde Fraile

Une autre image étonnante, prise en Iran, montre la partie la plus brillante de la Voie lactée, au-dessus du sommet du mont volcanique Damavand. Avec une altitude de 5609 mètres, il s’agit de la plus haute montagne du Moyen-Orient et le plus haut volcan d’Asie.

Dans cette projection stéréographique, la Voie lactée s’incurve en arc de cercle autour de toute l’image, le fleuve d’étoiles nouvellement découvert étant affiché en rouge, couvrant presque tout l’hémisphère sud galactique. Crédits : Astronomy & Astrophysics

Les gagnants du concours seront annoncés le 12 septembre lors d’une cérémonie de remise des prix au National Maritime Museum, au Royaume-Uni. Les images qui recevront les prix les plus prestigieux feront l’objet d’une exposition au musée à compter du 13 septembre.

Lire aussi : Une incroyable photo prise de la station spatiale montre l’éruption du volcan Raikoke

Source : Trust My Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *