Des scientifiques créent des panneaux solaires qui peuvent être pulvérisés sur les maisons, les ponts et les gratte-ciel


Cela pourrait révolutionner complètement le concept d’un monde entier fonctionnant à l’énergie solaire.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Floride centrale a utilisé avec succès l’intelligence artificielle (IA) pour mettre au point un liquide spécial appelé “pérovskite” qui, ils l’espèrent, pourra éventuellement être utilisé pour créer des cellules solaires par pulvérisation.

Ce nouveau développement, surnommé Cellule photovoltaïque à pérovskites (“perovskite solar cells” ou PSC), est salué comme un changement potentiel dans la manière dont les consommateurs utilisent l’énergie. Dans un communiqué de presse, l’université a écrit :

“Imaginez pouvoir pulvériser ou peindre des ponts, des maisons et des gratte-ciel avec le matériau, qui capturerait alors la lumière, la transformerait en énergie et l’injecterait dans le réseau électrique. Jusqu’à présent, l’industrie des cellules solaires a compté sur le silicium en raison de son efficacité. Mais c’est une vieille technologie avec des limites.”

Les scientifiques ont conçu les PSC il y a plus d’une décennie. Cependant, jusqu’à présent, les recettes de pérovskites étaient beaucoup trop chères et gourmandes en énergie.

S’appuyant sur des algorithmes d’apprentissage automatique, l’équipe de recherche a alimenté des données sur la pérovskite provenant de 2 000 publications évaluées par des pairs dans un système qui a été en mesure de déterminer quelles recettes seraient les plus efficaces. L’équipe espère maintenant que cette technique peut ouvrir la voie à une formule peu coûteuse et fiable pour les cellules solaires. Toutefois, des recherches plus approfondies sont nécessaires.

Le travail de l’équipe s’est révélé tellement prometteur que leur recherche a fait la une du numéro de la semaine dernière de la revue Advanced Energy Materials.

Dans une déclaration, l’auteur principal Jayan Thomas a dit :

“Nos résultats démontrent que les outils d’apprentissage machine peuvent être utilisés pour fabriquer des matériaux en pérovskite et pour étudier la physique qui sous-tend le développement de PSC très efficaces.

Ceci peut être un guide pour concevoir de nouveaux matériaux, comme en témoigne notre démonstration expérimentale.”

Bien que d’autres recherches soient nécessaires, l’équipe croit qu’il est possible de pulvériser des cellules solaires au cours de notre vie. Thomas et son étudiant diplômé Jinxin Li, le premier auteur de l’article, a écrit :

“Il s’agit là d’un résultat prometteur, car nous utilisons des données d’expériences réelles pour prévoir et obtenir une tendance similaire à partir du calcul théorique, ce qui est nouveau pour les PSC. Nous avons également prédit la meilleure recette pour faire PSC avec différentes pérovskites bande interdite.

Les pérovskites ont été un sujet de recherche brûlant au cours des 10 dernières années, mais nous pensons que nous avons vraiment quelque chose ici capable de nous faire avancer.”

Lire aussi : Au Japon, des terrains de golf abandonnés ont été transformés en fermes solaires

Source : The Mind Unleashed – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *