Les Australiens pourraient être forcés de scanner leur visage pour regarder du porno


Voulez-vous accéder à ce site porno? Souriez d’abord pour la caméra.

Australie-scan-visage-porn

En septembre, un comité du gouvernement australien a demandé des idées sur la façon de rendre l’accès à la pornographie en ligne plus difficile pour les mineurs.

Maintenant, un autre organisme gouvernemental – le ministère de l’Intérieur – a soumis une réponse à cette demande. Sa solution totalitaire : commencer à scanner les visages des spectateurs de porno, et les comparer avec les photos du gouvernement, pour vérifier leur âge.

Les Affaires intérieures – essentiellement la version australienne du Département de la sécurité intérieure des États-Unis – mettent actuellement au point un service de vérification du visage qui permettrait de confirmer l’identité d’une personne en faisant correspondre son visage à une photo figurant sur un document d’identité gouvernemental, tel qu’un permis de conduire.

Dans son document d’une page soumis à la Commission de la politique sociale et des affaires juridiques, les Affaires intérieures notent que le système “pourrait contribuer à la vérification de l’âge, par exemple en empêchant un mineur d’utiliser le permis de conduire de ses parents pour échapper aux contrôles de vérification de l’âge”.

La présentation n’explique pas exactement comment cette vérification de l’âge fonctionnerait ou n’aborde pas les problèmes potentiels qu’elle pourrait poser. Que se passe-t-il, par exemple, si un adulte veut ouvrir un site porno sur un appareil sans caméra ? Et qu’est-ce qui empêche un mineur de montrer la photo d’un adulte pour contourner le processus de vérification ?

Toutefois, cela confirme que le ministère des Affaires intérieures réfléchit déjà à la façon d’appliquer son service de développement au secteur privé et c’est quelque chose qu’il ne sera pas légalement autorisé à faire à moins que le Parlement n’adopte le projet de loi 2019 sur les services de concordance d’identité.

En résumé : il reste encore beaucoup à faire avant que les utilisateurs de pornographie en Australie ne soient soumis à des scanners faciaux pour vérifier l’âge – mais ce n’est pas la première nation à explorer l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale à cette fin.

Le Royaume-Uni prévoyait d’obliger les sites Web pornographiques à inclure des vérifications de l’âge, soit au moyen de scanners faciaux ou d’un autre système de vérification, mais après de multiples retards de mise en œuvre, il a finalement abandonné complètement le plan au début du mois en raison de préoccupations quant à la faisabilité et à la confidentialité.

Seul le temps nous dira si l’Australie acceptera les affaires intérieures sur sa suggestion d’utiliser des scanners faciaux pour la vérification de l’âge sur des sites pornographiques – ou si le plan rencontrera le même sort que le Royaume-Uni.

Lire aussi : Les citoyens chinois devront scanner leurs visages pour utiliser Internet

Sources : Futurism, Business Insider – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *