Voici les éléments qui composent le corps humain – et ce qu’ils font


Jetez un coup d’œil au tableau périodique des éléments, puis regardez votre corps.

Chaque ingrédient en vous se trouve sur ce tableau. Mais savez-vous vraiment ce que, disons, le soufre fait dans votre corps ? Et le magnésium ? Potassium ? En dehors d’une multivitamine quotidienne ou de l’aspersion de chlorure de sodium sur vos œufs, quel est votre contact avec les éléments ?

Le corps humain est composé de 60 éléments chimiques, mais il s’avère que la grande majorité de votre corps (près de 96 % !) est composé de seulement quatre éléments : l’oxygène, le carbone, l’hydrogène et l’azote – et une grande partie de ce dernier se présente sous forme d’eau. Les 4 % restants ne représentent qu’une petite partie des autres membres du tableau périodique.

Oxygène : 65 %

Il y en a beaucoup. L’oxygène représente 65 % du poids du corps humain. Mais ça ne veut pas dire que vous êtes juste plein d’air. La majeure partie de l’oxygène de votre corps est liée à l’hydrogène sous forme d’eau. Vous l’avez déjà entendu dire, mais il est vrai que le corps humain contient environ 60 % d’eau, et c’est la plus grande partie de votre oxygène. Que l’eau est plus que du poids – elle aide le corps à réguler la température et la pression osmotique.

L’oxygène se trouve surtout dans les poumons et le sang. En effet, l’oxygène est un élément central de la respiration cellulaire aérobie, où les mitochondries de vos cellules utilisent l’oxygène pour décomposer le glucose (sucre) et produire de l’adénosine triphosphate, aussi appelée ATP. L’ATP est la molécule qui transporte l’énergie des aliments vers d’autres processus cellulaires dans votre corps.

L’oxygène s’oxyde, et la plupart du temps, c’est une bonne chose. Mais trop d’oxygène peut causer des dommages oxydatifs aux cellules et aux tissus.

Carbone : 18 %

Le carbone est loin derrière l’oxygène dans la course aux éléments. Il représente 18 % de votre corps. Le carbone est dit “synonyme de vie” parce que ses quatre sites de liaison permettent la formation de longues chaînes moléculaires sinueuses. Celles-ci sont connues sous le nom de molécules organiques et comprennent des éléments comme les glucides, les lipides (ou graisses), les protéines et les acides nucléiques (qui constituent l’ADN et l’ARN). Il y a une raison pour laquelle les astronomes s’excitent lorsqu’ils trouvent des molécules organiques sur des planètes lointaines – ces molécules à base de carbone sont un élément constitutif de la vie.

Hydrogène : 10 %

L’hydrogène est l’élément le plus commun dans l’Univers, mais dans le corps humain, il ne prend que la troisième place – il représente 10 % de vous. Vous savez probablement que chaque molécule d’eau (H2O) a deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène. Il s’ensuit donc que si l’oxygène est l’élément le plus abondant dans le corps humain et que la majeure partie de cet oxygène est sous forme d’eau, il en va de même pour la majeure partie de l’hydrogène du corps. Le rôle le plus cool de l’hydrogène dans l’organisme est peut-être celui de l’ADN : ce sont les liaisons hydrogène qui donnent à l’ADN sa forme en double hélice.

Azote : 3 %

L’air autour de vous est composé d’environ 78 % d’azote, donc, techniquement, vos niveaux d’azote fluctuent à chaque respiration. Mais l’azote ne reste pas – le peu que vous avez provient de votre nourriture. L’azote est surtout lié à d’autres éléments dans les molécules organiques, mais il ne représente à lui seul que 3 % du corps humain. L’azote apparaît dans les acides aminés, qui forment les peptides et les protéines, et dans les acides nucléiques, qui constituent l’ADN et l’ARN.

… Et les 4 % restants ?

Le reste du corps est principalement composé de calcium, de phosphore, de potassium, de soufre, de sodium, de chlore et de magnésium. Ces éléments font travailler les muscles, construisent les protéines et facilitent la digestion, entre autres choses. Ils sont peut-être petits, mais ces éléments sont puissants.

Mais ce n’est pas tout. Voici les éléments qui constituent moins de 0,01 % du corps humain, appelés oligo-éléments : bore, cadmium, chrome, cobalt, cuivre, fluor, iode, fer, manganèse, molybdène, sélénium, silicium, étain, vanadium et zinc, et encore plus. Ce n’est pas parce qu’ils sont détectés qu’ils ont été retrouvés – même si certaines de leurs fonctions sont encore un mystère, beaucoup d’entre elles sont absolument essentielles à votre survie. Du gallon d’eau aux plus petites particules d’or, chaque ingrédient de votre corps vous aide à devenir vous-même.

Lire aussi : 8 “Faits” sur le corps humain démystifiés par la science

Source : Curiosity – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *