Des chercheurs affirment avoir établi un lien entre un groupe sanguin et le risque d’infection au coronavirus


Des scientifiques chinois ont mené une étude pour déterminer le risque d’infection au coronavirus en fonction du groupe sanguin. Selon les résultats, les personnes du groupe A ont un risque plus élevé par opposition à celles du groupe O.

Les personnes de groupe sanguin A sont plus susceptibles d’être infectées par le nouveau coronavirus, alors que le groupe sanguin O présente un risque d’infection significativement plus faible, indiquent les résultats de l’étude publiée le 11 mars par un groupe de scientifiques chinois sur le site Medrxiv.org.

Les scientifiques ont mené une étude ciblée pour déterminer s’il existe une relation entre le groupe sanguin des patients et leur sensibilité au Covid-19. Ils ont prélevé des échantillons sur 2.173 patients de trois hôpitaux de Wuhan et Shenzhen qui avaient été testés positifs au virus, dont 206 appartenaient à des personnes décédées des suites de la maladie.

Les chercheurs qui ont d’abord examiné le groupe de 3.694 personnes non infectées à Wuhan ont découvert que parmi elles, 33,84 % appartenaient au groupe O, 32,16 % au A, 24,90 % au B et 9,10 % au groupe sanguin AB.

Des tests menés sur 1.775 patients infectés de l’hôpital Jinyintan de Wuhan (dont 206 sont décédés) ont montré que 37,75 % présentaient un groupe sanguin A, 26,42 % un groupe B, 25,80 % un groupe O et 10,03 % un groupe AB.

L’étude portant sur 398 autres patients d’un autre hôpital de Wuhan et de Shenzhen a donné des résultats similaires.

Le nombre toujours croissant de contaminations

Détecté en décembre dernier en Chine, le Covid-19 a touché 145 pays et territoires avec plus de 180.000 cas d’infection et plus de 7.000 morts. En Europe, l’Italie est le pays le plus impacté avec 27.980 cas de contamination et 2.158 morts.

La France a recensé le 17 mars un nombre de cas dépassant les 6.600 avec 148 morts. Sur fond de propagation du coronavirus, le pays a appliqué des mesures de «restriction ferme» dès le mardi 17 et pour une durée de 15 jours afin de réduire contacts et déplacements au strict minimum.

Lire aussi : Comment le coronavirus se propage d’une personne à l’autre

Source : Sputnik

1 réponse

  1. D Budin dit :

    Bonjour, ces statistiques sont très intéressantes, mais ne faudrait-il pas les compléter avec les % de chaque groupe afin de connaître le risque d’un individu en fonction de son groupe?
    Ma femme est AB et je suis A : qui prend le moins de risque en sortant?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *