L’alimentation d’un père détermine la future santé de l’enfant

alimentation-père

Les recherches suggèrent que le mode de vie d’un père avant la naissance de son enfant influe sur les générations futures.

Mener une vie saine dans la vingtaine peut s’avérer réellement bénéfique pour avoir des enfants, selon une nouvelle étude de Novo Nordisk Foundation Center for Basic Metabolic Research.

Après avoir étudié des échantillons de sperme de 13 hommes maigres et 10 hommes obèses, les scientifiques ont constaté que les cellules de spermatozoïdes possédaient différentes marques épigénétiques (la génétique causée par des facteurs autres que la séquence d’ADN).

Les chercheurs ont également suivi six hommes avant et après une chirurgie de contournement gastrique pour savoir comment la chirurgie affecte l’information épigénétique dans leurs spermatozoïdes.

alimentation-modifie-sperme

Les chercheurs ont étudié les cellules de sperme de 23 hommes

Les scientifiques ont trouvé une moyenne de 4000 changements structurels à l’ADN des cellules de sperme.

Essentiellement, ce qui est transmis dans la cellule de sperme du père peut potentiellement affecter le développement d’un futur embryon et façonner la physiologie de l’enfant.

Le professeur Romain Barrès a déclaré : “Nous avons certainement besoin d’examiner davantage avant la signification de ces différences, et pourtant, c’est la première preuve que le sperme transporte des informations sur le poids d’un homme. Nos résultats impliquent que la perte de poids chez les pères peut influencer le comportement et l’alimentation des futurs enfants. Les observations épidémiologiques ont révélé que le stress nutritionnel aiguë, par exemple la famine, peut en une seule génération augmenter le risque de développer un diabète dans les générations suivantes”.

burger-dad-alimentation

Ceux qui ont une mauvaise alimentation possèdent des marqueurs épigénétiques différents

Le professeur Romain Barrès a alors fait référence à une étude qui a montré que la famine dans un petit village suédois signifiait que la descendance des habitant était plus exposée à un risque de maladie cardiométabolique.

Il a ajouté : «Nous ne nous attendions pas à voir des changements aussi importants dans l’information épigénétique en raison de la pression de l’environnement”.

alimentation-importante

La recherche a mis en évidence l’importance d’un mode de vie sain pour les générations futures

«La découverte de ce mode de vie et des facteurs environnementaux, tels que l’état nutritionnel d’une personne, peut façonner l’information dans nos gamètes et ainsi modifier le comportement alimentaire de la prochaine génération et c’est à mon avis, une découverte importante.”

L’équipe de recherche insiste sur l’importance de maintenir une bonne hygiène de vie, mais surtout sur notre alimentation avant la conception, pour la future santé de nos enfants.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *