Voici la meilleure position pour dormir, selon la science


Il y a peu de choses dans la vie qui soient meilleures qu’une bonne nuit de sommeil. Et il y a peu de choses pires qu’une très mauvaise nuit.

dormir

Même si vous respectez toutes les règles – laisser votre téléphone hors de la chambre, avoir des draps propres, vous coucher à une heure raisonnable, faire environ huit heures de sommeil, etc. La seule chose que vous ne pouvez pas clouer ? Votre position de sommeil.

Retour au lit

Nous connaissons tous la difficulté de se blottir dans son lit et de se tortiller jusqu’à ce qu’une disposition bizarre des membres satisfasse votre corps difficile. Mais si vous êtes groggy et criblé de douleurs le matin, peut-être que votre pose de repos n’était pas la bonne. Faire la sieste dans la mauvaise position peut provoquer des douleurs dorsales et cervicales, de la fatigue, de l’apnée du sommeil, des crampes musculaires, une mauvaise circulation, des maux de tête, des brûlures d’estomac, des troubles du ventre et même des rides prématurées.

Selon les experts du sommeil, dormir sur le dos est la meilleure position. La position couchée sur le dos est essentiellement une position neutre, bonne pour soulager les maux et les douleurs dont vous pouvez souffrir pendant la journée. Comme votre tête est plus élevée que votre poitrine, les personnes qui dorment sur le dos sont moins susceptibles d’aggraver les brûlures d’estomac. (Cependant, s’allonger sur le dos peut accueillir les ronflements, vous avez été prévenu).

Cependant, seuls 8 % environ des personnes se retrouvent naturellement dans cette situation. Les autres positions sont sujettes à certains effets secondaires non désirés. Dormir sur le côté droit, par exemple, est connu pour déclencher des brûlures d’estomac. La théorie est qu’un muscle de l’œsophage se relâche dans cette position, ce qui permet aux acides de l’estomac de s’infiltrer facilement dans la gorge. Que ce soit à droite ou à gauche, dormir sur le côté – la position la plus courante, selon la National Sleep Foundation – peut également provoquer des douleurs aux épaules et aux hanches.

Si vous dormez sur le côté, assurez-vous d’avoir un oreiller de soutien du cou suffisamment épais pour soulager vos épaules. Un oreiller entre les genoux peut également prévenir les douleurs lombaires, explique Shelby Harris, spécialiste de la médecine du sommeil et professeur à l’Albert Einstein College of Medicine, dans Popular Science.

Mais la pire des positions est sur le ventre. Pour les 7 % de personnes qui choisissent cette position, dormir sur le ventre exerce une pression sur tout le corps et augmente les risques de réveil avec des engourdissements et des douleurs articulaires. Si vous devez le faire, Harris recommande d’utiliser un oreiller plus plat pour réduire la pression sur votre cou tout en gardant la tête tournée toute la nuit. Ou si, pour une raison inconnue, vous ressentez le besoin de dormir sur le ventre, la tête en bas, mettez un oreiller sous votre front.

Vous pouvez le faire, mettez-y du vôtre

Si vous n’atteignez pas les quatre qualités qui constituent une bonne nuit de sommeil, vous pouvez expérimenter votre position de sommeil pour voir si cela peut résoudre le problème. Selon Harris, vous pouvez en fait vous entraîner à devenir l’un des 8 % de dormeurs sur le dos. Elle recommande de se blottir dans son lit entouré d’oreillers : mettez-en un ou deux de chaque côté et un sous les genoux. Cela vous évitera de vous rouler sans réfléchir au milieu de la nuit. Pour une mesure extrême, Harris dit que vous pouvez coudre une demi-balle de tennis de chaque côté de votre pyjama pour vous empêcher de vous mettre à l’aise de chaque côté, même lorsque vous êtes mort de sommeil.

Tout bien considéré, tout se résume à ce qui fonctionne le mieux pour vous. “Bien qu’il soit généralement recommandé de dormir sur le dos, le confort est la clé”, a déclaré Shelby Harris. “Si vous avez mal ou êtes mal à l’aise dans votre position de sommeil, cela peut certainement avoir un impact sur la qualité de votre sommeil.”

Lire aussi : 4 mauvaises habitudes qui perturbent votre sommeil

Source : Curiosity – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *