L’ingénierie derrière les grandes pyramides de Gizeh


Ce ne sont pas des extraterrestres qui ont construit les pyramides, mais juste une ingénierie intelligente.

pyramides

Il y a 4000 ans, des extraterrestres sont descendus sur la terre et ont construit les pyramides comme symboles de leur domination galactique. C’est peut-être le cas, mais il y a probablement une explication plus pratique et logique à la façon dont elles ont été construites…

Les nouvelles découvertes sur les pyramides au cours des deux dernières décennies ont permis aux chercheurs de mieux comprendre comment les anciens Égyptiens ont pu les construire.

Saisir la taille des pyramides

La plus grande et la première pyramide de Gizeh a été commandée par le pharaon égyptien Khéops vers 2551 avant J.-C. Sa pyramide est connue sous le nom de grande pyramide de Gizeh et mesure 138 mètres de haut. Elle est considérée comme l’une des 7 merveilles antiques du monde.

La pyramide suivante a été construite vers 2520 avant J.-C. pour le pharaon Khéphren. Elle est légèrement plus petite que la grande pyramide mais, en termes d’élévation, elle est plus haute grâce à une base plus haute. La dernière pyramide a été construite par un pharaon nommé Mykérinos vers 2490 avant J.-C. Sa pyramide était la plus petite, avec seulement 65 m de haut.

Ces structures, principalement la grande pyramide, ont été les plus hautes jamais construites pendant 3800 ans – une grande partie de l’histoire de l’humanité.

La grande pyramide, la plus grande du groupe, est composée d’environ 2,3 millions de blocs de pierre sur une seule fondation. Cette fondation est une merveille d’ingénierie à elle seule. Les Égyptiens ont nivelé la base massive avec une tolérance de 2 centimètres en utilisant ce qui était probablement une série de niveaux qu’ils ont construits à partir de poutres à angle droit. Elle est également carrée à 11 centimètres près à chaque coin. En réalité, la base de la pyramide était probablement le plus grand carré plat jamais construit sur terre à l’époque.

Un autre fait intéressant concernant la fondation est que ses côtés sont parfaitement alignés avec les directions de la boussole. Les boussoles n’existaient pas vraiment à l’époque et l’étoile polaire n’était pas au même endroit. Les ingénieurs égyptiens auraient suivi la trajectoire des étoiles dans le ciel et auraient ensuite coupé les arcs en deux pour trouver le vrai nord afin d’aligner la fondation.

Une fois les fondations construites, les ingénieurs et les ouvriers pouvaient passer à la construction de la structure principale. Les pyramides sont fabriquées à partir de calcaire qui a été extrait juste à côté du chantier. Mais comment ces ouvriers ont-ils pu extraire de si gros blocs du sol ? Ils ont utilisé la géologie naturelle de la carrière.

L’épaisseur de chaque bloc était déterminée par l’épaisseur des couches de calcaire de la carrière. Ces lignes se séparaient naturellement avec moins de force. Les travailleurs creusaient des canaux le long du côté de la pierre, puis utilisaient de grands levier pour créer des fissures qui finissaient par se fracturer. Dans des cas comme celui du grand Sphynx, cette structure était en fait creusée dans le sol et sculptée sur place. Cette méthode de construction est l’une des principales façons dont les scientifiques ont pu extrapoler que les anciens ingénieurs utilisaient les couches de calcaire naturel pour l’épaisseur des blocs.

Comment les pierres ont-elles été déplacées ?

En ce qui concerne la façon dont les pierres ont été déplacées, les chercheurs sont récemment arrivés à la conclusion que les Égyptiens utilisaient probablement des traîneaux tirés sur du sable humide pour réduire la friction. Cette technique aurait permis de réduire la force de traction de 50 %, ce qui aurait réduit l’effort nécessaire pour déplacer les pierres.

La grande pyramide a été construite en 23 ans environ, un laps de temps qui fait penser à beaucoup que les ouvriers n’auraient jamais pu mener à bien le projet sans aide extérieure. Pourtant, quand on décompose les calculs, on se rend compte que cela peut réellement marcher.

Pour produire la quantité de pierre nécessaire aux pyramides, il aurait fallu extraire chaque semaine une piscine de taille olympique. Les tests modernes montrent que cela aurait pu être fait avec seulement 1200 ouvriers, ce qui est certainement du domaine de la main-d’œuvre à laquelle les ingénieurs avaient accès à l’époque.

Une fois les grandes pierres extraites, il aurait fallu les mettre en place sur les fondations. Les ingénieurs modernes ont déterminé qu’il y avait probablement une grande rampe qui tournait en spirale autour de la pyramide du bas et qui se rétrécissait au fur et à mesure de son édification. Les pierres étaient tirées vers le haut de la rampe à l’aide de traîneaux, puis mises en place à l’aide de roulements à billes en dolérite. Une fois à l’emplacement général, des artisans qualifiés sculptaient la pierre pour lui donner une forme parfaite. La précision de la pierre à l’extérieur est élevée, mais les chercheurs ont constaté que les ingénieurs n’étaient pas aussi attentifs à la mise en place qu’ils ne l’étaient à l’intérieur.

Comment étaient-elles construites ?

Quant à la main-d’œuvre qui a construit les pyramides ? Les égyptologues ont trouvé d’énormes villes élaborées autour des sites des pyramides qui auraient abrité des familles entières, des milliers d’ouvriers qualifiés. Des recherches récentes ont fait tomber l’idée que des esclaves étaient utilisés pour construire les structures. Il y a de nombreuses preuves que les constructeurs et les ingénieurs étaient très estimés et respectés dans la société égyptienne.

Les pyramides sont peut-être le projet d’ingénierie le plus célèbre de toute l’histoire. Bien que leur échelle et leur complexité puissent faire allusion à des origines plus surnaturelles, il est évident qu’elles ont été créées grâce à un travail qualifié. Après tout, c’est ce que fait une bonne ingénierie, elle transforme ce que l’on croit impossible en réalité…

Lire aussi : Léonard De Vinci : voici son croquis de “machines” mentionnées en 440 av. J.-C., utilisées pour construire les pyramides d’Égypte

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *