La physique quantique résout le paradoxe de “l’œuf ou la poule”

l’œuf ou la poule

Avez-vous déjà entendu parler du paradoxe de l’œuf ou la poule ? Il a été proposé pour la première fois par des philosophes de la Grèce antique pour décrire le problème de la détermination de la cause et de l’effet. La question est de savoir ce qui est venu en premier, l’œuf ou la poule ?

Nous avons vu à maintes reprises que le monde quantique offre des réponses surprenantes aux problèmes les plus complexes.

La mécanique quantique a maintenant une réponse étonnante au paradoxe de l’œuf ou la poule.

Une équipe de physiciens de l’Université du Queensland et de l’Institut NÉEL a montré qu’en ce qui concerne la physique quantique, l’œuf ou la poule peuvent être les premiers.

M. Jacqui Romero, du ARC Centre of Excellence for Engineered Quantum Systems, a déclaré qu’en physique quantique, la relation de cause à effet n’est pas toujours aussi directe qu’un événement en causant un autre.

“La bizarrerie de la mécanique quantique signifie que des événements peuvent se produire sans ordre établi”, a-t-elle dit.

“Prenez l’exemple de votre trajet quotidien pour vous rendre au travail, où vous voyagez en partie en bus et en partie en train. Normalement, vous prendriez l’autobus, puis le train, ou l’inverse. Dans notre expérience, ces deux événements peuvent se produire en premier”, a déclaré le Dr Romero dans un communiqué de presse.

“C’est ce qu’on appelle l’ordre causal indéfini et ce n’est pas quelque chose que nous pouvons observer dans notre vie de tous les jours.”

Pour observer cet effet en laboratoire, les chercheurs ont utilisé un dispositif appelé commutateur quantique photonique.

Le Dr Fabio Costa, de l’UQ, a déclaré qu’avec cet appareil, l’ordre des événements (les transformations sur la forme de la lumière) dépend de la polarisation.

“En mesurant la polarisation des photons à la sortie du commutateur quantique, nous avons pu montrer que l’ordre des transformations sur la forme de la lumière n’était pas fixé.

Ce n’est qu’une première preuve de principe, mais à plus grande échelle, l’ordre causal indéfini peut avoir des applications pratiques réelles, comme rendre les ordinateurs plus efficaces ou améliorer la communication.”

La recherche a été publiée dans Physical Reviews Letters de l’American Physical Society.

Source : MessageToEagle.com

2 Commentaires

  1. BlueMan

    Le “paradoxe de l’oeuf ou la poule” est un paradoxe seulement pour les idiots : il n’y a pas de paradoxe.

    L’oeuf et la poule sont deux aspects d’une même chose : ils évoluent ensemble. Dit autrement, ils se modifient ensemble en même temps, ce qui est normal puisqu’ils ne sont que des étapes de croissance du même être.

  2. Madforger

    Ils ont juste oublié que la physique quantique ne s’applique qu’à l’infiniment petit et non à notre “taille” ou à l’infiniment grand (la théorie des cordes tentant d’unifier ces deux domaines)…
    C’est n’importe quoi cette physique quantique, les scientifiques feraient d’admettre l’existence de Dieu au lieu de faire des extrapolations grotesques et de fonder leurs raisonnements sur des théories non démontrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *