IBM annonce qu’il faut s’attendre à 5 grands changements dans les 5 prochaines années

La nourriture est sur le point de changer.

  • IBM prévoit des changements majeurs à l’horizon.
  • La technologie de la chaîne alimentaire, du financement des agriculteurs aux capteurs d’agents pathogènes, est sur le point d’exploser.
  • IBM et d’autres ont de grandes idées pour réduire la famine et les maladies d’origine alimentaire.

IBM a une longue histoire de vision de l’avenir, et son événement 2019 5 in 5 vise à le refaire. Avant le pronostic public, Arvind Krishna, vice-président principal d’IBM Cloud and Cognitive Software, a blogué un aperçu de ce qu’IBM considère comme les cinq prochaines années des grands changements. Tout a à voir avec… la nourriture. Voici ce à quoi les prévisionnistes d’IBM s’attendent.

1. L’agriculture digitale révolutionnera les prêts aux producteurs

grands changements

Il s’agit de modèles virtuels très détaillés d’une sorte d’équivalent dans le monde réel. Ils ont été populaires pendant un certain temps comme moyen de surveiller les installations de l’usine en gardant un œil sur la façon dont leurs jumeaux numériques fonctionnent. IBM prévoit qu’ils seront utilisés pour modéliser les résultats des stratégies agricoles pour lesquelles les agriculteurs cherchent à obtenir du financement auprès des banques.

Un modèle numérique permettra aux institutions financières de séparer le blé de l’ivraie dans les demandes de prêt. Il aidera également les producteurs à exploiter plus efficacement leur ferme en leur fournissant des simulations numériques de leurs stratégies culturales. Plus important encore, la capacité d’éviter les plans de croissance imparfaits contribuera de façon plus fiable à nourrir la population croissante de la Terre.

2. La Blockchain empêchera le gaspillage de nourriture

grands changements

L’année a été difficile pour le Bitcoin, mais IBM considère que son concept sous-jacent – une chaîne de blocs, un grand livre décentralisé et sécurisé – a une contribution significative à apporter dans le domaine de la gestion de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Ils envisagent qu’il fournira un inventaire plus précis et continu des approvisionnements alimentaires, en particulier à mesure que la technologie évoluera vers un partenariat avec les dispositifs d’IdO et les algorithmes d’intelligence artificielle. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture estime qu’environ un tiers des aliments produits pour la consommation humaine sont gaspillés, et un système de suivi complet et précis comme celui-ci pourrait réduire considérablement le problème.

3. Aliments bactériens propres destinés à la vente

grands changements

À mesure que les scientifiques en apprendront davantage sur les microbes, IBM prévoit qu’ils seront en mesure d’analyser plus facilement et à moindre coût la composition génétique de ceux qui sont introduits dans les aliments dans les fermes, les usines et les épiceries et d’identifier plus systématiquement ceux qui seraient nocifs pour la santé des humains. Il en résultera une capacité beaucoup plus grande d’assurer la salubrité des aliments.

4. L’I.A. reniflera les agents pathogènes d’origine alimentaire.

grands changements

IBM estime que les capteurs d’I.A. deviennent facilement disponibles pour tester les aliments afin de détecter la présence de pathogènes en quelques secondes avant qu’ils puissent être consommés et rendre les gens malades. Il s’attend à ce que le capteur d’I.A. nécessaire soit introduit dans les appareils mobiles ou même intégré dans les comptoirs de cuisine afin que les agriculteurs, les transformateurs, les épiciers et les cuisiniers puissent arrêter la prochaine éclosion d’E. coli ou de salmonellose avant son apparition.

5. Une solution durable à la surabondance de recyclage

grands changements

À l’heure actuelle, les experts s’inquiètent du fait qu’il y a une limite aux besoins des recycleurs en plastiques recyclés et que notre approche actuelle n’est pas vraiment durable. Certaines régions ferment même le recyclage parce qu’il n’y a plus de recycleurs commerciaux prêts à accepter ce produit.

IBM cite la découverte de nouveaux procédés chimiques, comme son propre VolCat qui peut digérer le polyester (PET) de manière à ce qu’il puisse être réintroduit de façon transparente dans le flux de fabrication de nouveaux produits plastiques. Avec tout le plastique qui existe, cette technologie pourrait bien transformer notre façon de traiter les déchets.

Tout le monde mange

Les prédictions d’IBM ne sont peut-être pas aussi brillantes que celles de la colonisation de Mars ou des bébés génétiquement modifiés. Pourtant, nous dépendons des systèmes dans lesquels les aliments sont cultivés, transformés, distribués et vendus, et il est facile d’oublier tout ce que cela implique. De même, nous en dépendons pour notre survie et la santé de l’approvisionnement alimentaire de la planète se répercute géopolitiquement vers l’extérieur. Les cinq grandes prévisions d’IBM seraient vraiment grandes. Ce sera excitant de voir ces prédictions se réaliser.

De la graine à la tablette : 5 innovations transformeront la chaîne d’approvisionnement alimentaire d’ici 5 ans

Lire aussi : Voici 15 prédictions de science-fiction sur les technologies futures qui sont devenues réalité

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *