Le MIT et la NASA dévoilent un tout nouveau type d’aile d’avion qui pourrait changer notre façon de voler


Une équipe de la NASA et du MIT a créé un nouveau type d’aile d’avion, qui pourrait rendre les voyages aériens beaucoup plus efficaces.

aile d'avion

Dans un article publié dans la revue Smart Materials and Structures lundi, les chercheurs décrivent comment ils ont construit une aile d’avion à partir de centaines de structures identiques et légères en forme de cubes, toutes boulonnées ensemble et recouvertes d’un mince matériau polymère.

La conception permet à l’aile de changer de forme automatiquement, s’ajustant à n’importe quelle configuration optimale pour la phase de vol en cours – avec une configuration pour le décollage, par exemple, et une autre pour l’atterrissage.

Au lieu d’avoir besoin de surfaces mobiles séparées telles que des ailerons pour contrôler le roulis et le tangage de l’avion, comme le font les ailes conventionnelles, le nouveau système d’assemblage permet de déformer l’aile entière, ou des parties de celle-ci, en incorporant un mélange de composants rigides et flexibles dans sa structure.

Plus grande et meilleure

L’aile que les chercheurs ont créée et testée est à peu près de la même taille que celle d’un avion monoplace, selon MIT News, mais ils avaient déjà démontré la faisabilité de leur conception avec une aile plus petite il y a plusieurs années.

Non seulement cette nouvelle aile montre que le concept s’adapte à la taille d’une personne, mais elle démontre également un nouveau procédé de fabrication qui réduit le temps nécessaire pour produire chaque structure individuelle de quelques minutes à seulement 17 secondes.

“La recherche promet de réduire les coûts et d’augmenter la performance des structures lourdes, légères et rigides”, a déclaré Daniel Campbell, chercheur en structures d’Aurora Flight Sciences, qui n’a pas participé à la recherche, au MIT News.

“Les applications les plus prometteuses à court terme sont les applications structurelles pour les dirigeables et les structures spatiales, comme les antennes.”

Cet article a été publié à l’origine par Futurism. Lire l’article original.

Lire aussi : Un dispositif capable de convertir les signaux Wi-Fi en électricité grâce à de nouveaux matériaux

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *