Le plus grand camion électrique du monde n’a presque pas besoin d’être rechargé


Le plus grand véhicule électrique du monde est un camion-benne géant qui s’appuie presque exclusivement sur l’énergie produite par son propre système de freinage, ne nécessitant qu’un rechargement minimal.

Appelé “eDumper”, le plus grand véhicule électrique du monde est en fait un camion-benne Komatsu 605-7 HD converti, dont le moteur diesel a été remplacé par un moteur électrique et une batterie géante.

Il s’agit d’une coentreprise entre l’entreprise suisse E-Mining, l’Empa, l’université de Berne et la NTB Interstaatlicke Hochschule fur Technik Buchs. La création du véhicule électrique le plus grand et le plus puissant du monde a pris environ 18 mois et a été dévoilé en 2018 lorsqu’il a effectué son “voyage inaugural” dans une carrière de Vigier Ciment dans le canton suisse de Berne.

Selon l’EMPA, l’eDumper est équipé de la plus grande batterie jamais produite pour un véhicule électrique. Elle pèse 4,5 tonnes, ce qui la rend à peu près aussi lourde que deux voitures classiques complètes. Le camion lui-même pèse 58 tonnes à vide et peut transporter une charge utile de 65 tonnes. C’est en fait ce poids incroyable qui permet au eDumper de générer sa propre énergie.

La durabilité du carburant peut sembler insensée dans le cas de camions miniers de la taille de l’eDumper, mais c’était en fait l’un des points centraux de ce projet. Lors de la conception du plus grand véhicule électrique du monde, l’équipe savait qu’il fonctionnerait dans une carrière, transportant des roches de chaux et de marne d’une zone minière plus élevée vers une usine de traitement plus basse. Elle a donc décidé d’utiliser l’énergie générée lors de la descente pour alimenter la remontée de la pente de la carrière.

Lorsqu’il descend à pleine charge, l’eDumper génère de l’énergie grâce à ses disques de freinage et la stocke dans sa batterie géante au lieu de la rejeter dans l’environnement. Plus le poids est important, plus l’énergie de rupture générée est élevée, et à son maximum de 123 tonnes, il peut générer suffisamment d’énergie pour remonter la pente de la carrière.

L’EMPA estime que l’eDumper peut transporter plus de 300 000 tonnes de roches par an, ce qui signifie qu’en 10 ans, il aura permis d’économiser 1 300 tonnes de CO2 et 500 000 litres de diesel.

Bien qu’il ait été conçu à l’origine comme un véhicule autosuffisant, l’eDumper ne peut pas générer 100 % de l’énergie qu’il utilise chaque jour, surtout en hiver, lorsque le fonctionnement de la batterie n’est pas optimal. Pour cette raison, le plus grand camion électrique du monde doit passer un court moment sur le chargeur chaque jour. Il convient également de souligner que le coût de l’eDumper est environ 2,5 fois supérieur à celui d’un camion-benne Komatsu 605-7 HD à moteur diesel, ce qui en fait un investissement moins qu’idéal pour la plupart des entreprises.

Bien qu’il ne soit pas encore rentable d’utiliser des tombereaux électriques, l’eDumper est la preuve que le passage à l’électricité est possible même dans le cas de véhicules de grande taille comme les véhicules d’exploitation de carrières.

Lire aussi : Une batterie à base de lignine pour une recharge beaucoup plus rapide

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche


2 réponses

  1. Guillaume P. dit :

    Générer 100% de son énergie serait contraire aux lois de la physique avec un système de récupération d’energie.
    Il gaspille moins d’énergie que les autres, mais le total pour déplacer les milliers de tonnes de roche obéis bien aux lois de la physique.
    Il faudrait regarder aussi “l’énergie grise” pour conclure: l’origine du courant pour la recharge (une fraction seulement provient des dynamos), les surcouts et pollution de fabrication etc. etc.

    • XRenaux dit :

      Sauf à ce qu’il descende à plein et remonte à vide bien évidemment, cas d’une montagne qu’on arase
      Toutefois, dans l’immense majorité, c’est le contraire dans les mines à ciel ouvert où le minerais remonte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *