Pourquoi Elon Musk n’aime pas les colonies spatiales de Jeff Bezos

Elon Musk a contesté les idées récentes de Jeff Bezos en matière d’exploration spatiale.

  • Elon Musk et Jeff Bezos se sont déjà battus pour l’exploration spatiale.
  • Elon Musk veut se concentrer sur Mars tandis que Jeff Bezos a pour objectifs la Lune et les colonies spatiales.
  • Dans un récent tweet, Elon a qualifié d’irréalistes les plans de Jeff pour les colonies spatiales.

Les grandes rivalités font souvent de grands progrès. Thomas Edison a fait concurrence à Nikola Tesla, apportant l’électricité au monde. La querelle intermittente de Steve Jobs avec Bill Gates a largement défini l’ère de l’informatique, ce qui a entraîné une innovation rapide. La bataille des barons de la technologie Elon Musk et Jeff Bezos vient-elle alimenter l’ère spatiale ?

Bien qu’ils se soient déjà battus publiquement à d’autres occasions, la dernière salve entre Elon Musk et Jeff Bezos provient de visions différentes de l’exploration spatiale et de la colonisation. Alors que M. Bezos se concentre sur la Lune et les colonies spatiales récemment annoncées, M. Musk a fait de Mars la principale destination de SpaceX.

Plus tôt en mai 2019, Jeff Bezos a présenté un nouvel atterrisseur lunaire appelé Blue Moon. Conçu par sa société de fusées Blue Origin, l’atterrisseur sera en mesure de livrer une variété de charges utiles à la Lune, contribuant ainsi à sa colonisation.

L’annonce de l’atterrisseur comprenait également la vision globale de Jeff Bezos pour l’avenir des humains dans l’espace. Il voit un milliard de personnes vivant dans différentes parties de l’Univers. Où vivraient-ils ? Dans une large mesure, dans les colonies O’Neill, pense Jeff Bezos.

Jeff Bezos, propriétaire de Blue Origin, présente un nouveau module d’alunissage appelé Blue Moon lors d’un événement au Washington Convention Center, le 9 mai 2019 à Washington

Une colonie O’Neill ou cylindre O’Neill, est un concept adopté par le physicien américain Gerard K. O’Neill dans son livre The High Frontier: Human Colonies in Space de 1976. Un tel cylindre aurait en fait deux cylindres à rotation inverse de huit kilomètres de long, tournant dans des directions opposées et annulant tout effet gyroscopique. Il en résulterait également une gravité artificielle par l’effet de la force centrifuge sur l’intérieur des cylindres.

Dans le discours qui mentionnait les colonies, M. Bezos a également contesté indirectement la vision de M. Musk, affirmant qu’aller sur Mars est trop loin et problématique pour aider au progrès humain.

Blue Origin / Clonie spatiale

Dans un tweet du 23 mai, Elon Musk a riposté, attaquant les idées de Jeff Bezos comme irréalistes. “Ça n’a aucun sens”, a écrit M. Musk. “Pour faire croître la colonie, il faudrait transporter de grandes quantités de masse de planètes/lune/astéroïdes. Ce serait comme essayer de construire les USA au milieu de l’océan Atlantique.”

Reste à savoir quel milliardaire pourra mettre à l’essai ses idées pour la construction d’une colonie spatiale. Voici comment Elon Musk s’installerait sur Mars :

Regardez Elon Musk révéler les plans détaillés de SpaceX pour coloniser Mars

Lire aussi : Biologiste de l’évolution : Les colons de Mars vont muter très rapidement

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *