Un short exosquelette qui amplifie la course et la marche


Jusqu’à maintenant le terme exosquelette évoquait généralement le “Power Loader” que porte Sigourney Weaver dans Alien.

Mais les chercheurs de l’université Harvard ont mis au point un exosquelette beaucoup plus léger et minimal qui réduit l’énergie nécessaire pour courir ou marcher. L’une des particularités de cette “exosuit” est qu’elle permet de savoir si l’utilisateur marche ou court et d’ajuster l’assistance robotique en conséquence.

Selon David Perry, ingénieur en robotique au Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering de l’université Harvard :

Après avoir porté le système pendant une quinzaine de minutes, on commence à se demander s’il aide vraiment, parce qu’on a l’impression de marcher. Une fois que vous l’avez éteinte, cependant, vos jambes se sentent soudainement lourdes et vous réalisez à quel point cela vous aidait. C’est un peu comme descendre d’un de ces trottoirs en mouvement à l’aéroport.

A partir de l’étude, (A) Composants de l’exosuit montrés lors de la marche sur un tapis roulant et de la course au sol. (B) Démonstration de l’amplitude de mouvement permise par l’exosuit. (C) Masse des composants et pénalité estimée par kilogramme de masse ajoutée pour chaque segment. La masse de l’exosuite est concentrée autour de la taille, là où la pénalité métabolique par kilogramme de masse ajoutée est la plus faible. (Jinsoo Kim et Col./ Science)

La recherche est parrainée par l’agence du département de la Defense Advanced Research Projects Agency (Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA).

Selon l’université Harvard :

(L’exosuit) assiste l’utilisateur à l’aide d’un système de commande par câble. Les câbles d’actionnement appliquent une force de traction entre la ceinture abdominale et les cuisses pour générer un couple d’extension externe au niveau de l’articulation de la hanche qui travaille de concert avec les muscles fessiers. L’appareil pèse au total 5 kg et plus de 90 % de son poids est situé près du centre de masse du corps.

L’étude publiée dans Science : Reducing the metabolic rate of walking and running with a versatile, portable exosuit et présentée sur le site du Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering : Suit up with a robot to walk AND run more easily.

Lire aussi : Neuralink : Elon Musk dévoile le dispositif pour connecter votre cerveau à un smartphone

Source : GuruMeditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *