Pourquoi les humains croient en Dieu ? Il comble les désirs de vengeance, de pouvoir et 14 autres

dieu-religion-croient en dieu

Un professeur croit avoir enfin mis à nu la psychologie derrière la religion, affirmant que les gens croient en Dieu seulement pour satisfaire leurs désirs humains fondamentaux.

Le professeur Steven Reiss, psychologue à l’université d’État de l’Ohio aux États-Unis, fait valoir qu’il a enfin trouvé la réponse derrière pourquoi les gens poursuivent des croyances religieuses.

Il affirme que la religion est tout simplement un moyen de satisfaire tous les désirs humains fondamentaux, 16 présents chez chaque être humain – et va même jusqu’à suggérer que c’est la raison pour laquelle on trouve des contradictions dans la religion.

Et pour qu’une religion prospère, elle doit séduire les différents niveaux de la nature humaine, a-t-il insisté.

Professeur_Reiss-dieu

Le professeur Reiss dit que pour qu’une religion soit réussie, elle doit séduire ‘”16 désirs humains”

Il a énuméré les 16 désirs humains : la curiosité, l’acceptation, la famille, l’honneur, l’idéalisme, l’indépendance, l’ordre, l’activité physique, le pouvoir, l’amour, l’épargne, le contact social, l’alimentation, le statut, la quiétude et la vengeance.

Le professeur Reiss a dit : “Cela n’a pas d’importance de savoir si Dieu existe ou non comme la croyance religieuse est destinée à l’accomplissement de nos désirs humains fondamentaux. Si vous voulez construire une religion qui aura beaucoup d’adeptes, vous devez répondre à tous les désirs humains d’une manière forte et d’une manière faible”.

dieu-image

Le professeur revendique que la religion accomplit des désirs comme le contact social

“Si vous insistez que le seul moyen d’atteindre Dieu est par la médiation et l’étude alors les extravertis resteront à l’écart tandis que si vous enseignez le contraire alors ce seront les introvertis qui resteront à l’écart. Vous devez avoir une religion qui soutiendra les valeurs de toutes ces personnes.”

En écrivant dans un nouveau livre “The 16 Strivings for God”, le professeur Reiss a rejeté les tentatives précédentes pour expliquer la religion en termes de psychologie, qui s’est focalisé sur la théorie selon laquelle elle fournit un cadre moral et est un moyen de faire face à la mort.

Il a expliqué que la religion doit faire appel aux 16 désirs humains, et a conclu qu’il existe différentes interprétations de la religion parce que ces désirs sont expérimentés à différents niveaux par des personnes différentes.

Le professeur Reiss a donné l’exemple d’une personne pacifiste se tournant vers un Dieu qui pardonne plutôt qu’un Dieu vengeur.

conclusion-dieu

100 000 personnes ont participé à l’enquête pour aider à atteindre cette conclusion

Il est venu à cette conclusion après avoir examiné 100 000 personnes sur la façon dont elles adoptent des objectifs différents.

Il a dit : “Nous avons examiné environ 270 différentes croyances et pratiques religieuses et la façon dont elles se connectent aux désirs humains fondamentaux. Je pense qu’à peu près toute chose dans la religion est une expression de l’un des 16 désirs de base ou une combinaison entre eux. Par exemple, si vous êtes extrêmement ambitieux, vous estimerez l’accomplissement beaucoup plus qu’une personne lambda. On voit Dieu comme le créateur de l’univers, qui doit être l’accomplissement suprême, ce qui va vous interpeller”.

“Si vous êtes une personne pénitente, alors la colère de Dieu dans la Bible aura une valeur pour vous, mais si vous êtes le type de personnalité opposée  – un pacifiste – vous seriez rebuté par un Dieu en colère. On trouve à la place un Dieu qui tend l’autre joue.”

Dans certains cas, les types de personnalité peuvent déterminer si certaines personnes s’intéresseront à la religion, a aussi revendiqué le professeur Reiss.

Il a expliqué que quelqu’un qui est indépendant peut être poussé à être encore plus autonome plutôt que de se pencher sur la religion.

Alors que d’autre part, ceux qui n’ont pas beaucoup d’indépendance peuvent être attirés vers l’interdépendance de la religion et de l’organisation de l’église.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *