Des scientifiques déclarent pouvoir changer votre opinion sur les migrants et Dieu

migrants-dieu

Les attitudes envers Dieu et les migrants peuvent être modifiés en envoyant des ondes magnétiques dans le cerveau, ont déclaré des scientifiques.

Une expérience bizarre prétend être en mesure de faire en sorte que les chrétiens ne croient plus en Dieu et que les Britanniques ouvrent leurs bras aux migrants dans des expériences où certaines personnes y trouvent une menace pour leurs valeurs.

Les scientifiques ont examiné comment le cerveau résout les problèmes idéologiques abstraits.

En utilisant une technique appelée la stimulation magnétique transcrânienne (TMS), les chercheurs ont désactivé en toute sécurité des groupes spécifiques de neurones dans le cerveau des volontaires.

La TMS, qui est utilisée pour traiter la dépression, consiste à placer une bobine contre le cuir chevelu qui envoie une impulsion magnétique à travers le crâne et crée des courants électriques stimulant les cellules nerveuses dans la région du cerveau impliquée dans le contrôle de l’humeur.

Les chercheurs ont constaté que la technique a radicalement modifié les perceptions religieuses et les préjugés.

La croyance en Dieu a été presque réduite d’un tiers, tandis que les participants sont devenus 28.5% moins préoccupé par le nombre de migrants.

migrants-ondes-cerveaux

Des ondes magnétiques ont été utilisées pour désactiver certains groupes de neurones dans le cerveau

Le Dr Keise Izuma, de l’université de York, a déclaré : «Les gens se tournent souvent vers l’idéologie quand ils sont confrontés à des problèmes. Nous voulions savoir si une région du cerveau qui est liée à la résolution de problèmes concrets, comme décider comment déplacer son corps pour surmonter un obstacle, est également impliquée dans la résolution de problèmes abstraits abordés par l’idéologie”.

Les scientifiques ont ciblé le cortex préfrontal, la partie du cortex du lobe frontal du cerveau qui est associé à la détection et la résolution des problèmes.

préjugés-migrants-dieu

Les chercheurs ont constaté que la technique a radicalement modifié les perceptions religieuses et les préjugés

On a demandé aux volontaires d’évaluer leur croyance en Dieu, du paradis, du diable et de l’enfer après avoir subi une présélection afin de s’assurer qu’ils avaient des convictions religieuses.

Dr Izuma a déclaré : “Nous avons décidé de rappeler la mort aux personnes parce que la recherche précédente a montré que les gens se tournent vers la religion pour se conforter face à la mort. Comme prévu, nous avons constaté que lorsque nous désactivons le cortex préfrontal, les gens sont moins enclins à se conforter avec des idées religieuses malgré le rappel de la mort”.

On a aussi montré aux participants américains deux rédactions écrites sur l’arrivée récente des migrants – une fortement élogieuse et l’autre extrêmement critique.

Dr Izuma a déclaré : «Lorsque nous avons désactivé la région du cerveau qui permet généralement de détecter et résoudre les problèmes, nous avons observé une réaction moins négative, moins idéologiquement motivée envers la critique de l’auteur et ses opinions”.

experience-opinion-migrants

L’expérience a changé l’opinion des gens sur les migrants, déclarent les scientifiques

La recherche, publiée dans la revue Social Cognitive and Affective Neuroscience, suggère que nos cerveaux utilisent les mêmes voies mentales de base pour résoudre les problèmes pratiques tels que les directions à suivre ou des questions idéologiques telles que l’immigration et la religion.

L’auteur principal, le Dr Colin Holbrook, de l’université de Californie à Los Angeles, a déclaré : «Ces découvertes sont très saisissantes et cohérentes avec l’idée que les mécanismes cérébraux qui se sont développés pour des fonctions relativement basiques de problème-réponse présentent également des réactions idéologiques”.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *