La Grande-Bretagne prochaine sur la liste des attentats d’après des partisans d’ISIS

isis-partisans

La Grande-Bretagne est la prochaine cible de l’État islamique, ont mis en garde des partisans du groupe terroriste à travers des tweets qui n’ont pas encore été confirmés.

Ils ont lancé des menaces effrayantes sur Twitter après qu’au moins 160 personnes ont été tuées par une série d’attentats coordonnés sur Paris le vendredi 13.

Après avoir revendiqué les attaques meurtrières, un djihadiste a tweeté que Londres pourrait être la prochaine cible sur la liste.

Ils prétendent également d’avoir deux autres grandes capitales dans leurs viseurs – Washington DC et Rome.

Londres avait été touchée par une attaque terroriste en juillet 2005, lorsque 52 personnes dans le métro ont été tuées par des kamikazes liés à un groupe islamiste d’al-Qaïda.

Les responsables ont travaillé sans relâche pour contrecarrer les attaques d’ISIS depuis que des militants ont déclaré un califat l’été dernier.

Le mois dernier, Andrew Parker, à la tête du MI5, a admis que le service de sécurité peut “être défaillant” dans l’objectif de stopper tous les complots terroristes contre la Grande-Bretagne.

twitter-partisans-isis

Les attaquants se sont réjouis sur Twitter

Le département de la police de Washington DC a déployé des agents supplémentaires dans les lieux sensibles – y compris le complexe du Capitole du gouvernement.

Mais un porte-parole a insisté : “Il n’y a actuellement aucune menace connue au Capitole”.

La sécurité a aussi été renforcée à l’ambassade de France de la ville.

président-france-partisans

Le président français François Hollande au stade de la France

Le dernier incident terroriste à Washington DC remonte à avril 2013, quand un homme a envoyé des lettres contenant de la ricine au président Barack Obama.

La tentative de James Dutschke d’empoisonner le président a été contrecarrée par des agents et il a été condamné à 25 ans en prison.

Cet été un fanatique avec un couteau a abasourdi Rome en tenant la lame à la gorge d’un touriste, selon des rapports.

Il aurait crié “Allah est grand” et “C’est Dieu qui m’a envoyé” devant les visiteurs horrifiés du Colisée.

Chiara Frisco, 26 ans, a dit : «Je me sentais tout à coup tiré dans le milieu de la foule. Puis j’ai senti la lame du couteau qu’il tenait contre moi. Je craignais que le pire se produise. Je ne pouvais pas voir l’arme. L’attaque a duré quelques secondes, mais j’ai eu vraiment peur. L’homme hurlait comme un fou. Heureusement, la police est arrivée à temps”.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *