Attentats de Paris : «La Grande-Bretagne ne peut plus faire semblant dans la guerre contre ISIS – il est maintenant temps d’attaquer”

isis-attentats

Le colonel Hamish de Bretton-Gordon est un ancien officier de contre-terrorisme et expert de l’armée britannique, qui a servi dans les guerres du Golfe, d’Irak, Syrie et Kosovo.

Il n’y a aucun doute qu’après les attaques de Paris et l’attaque de l’avion de ligne russe qu’ISIS a l’intention de tuer tout ceux qui ne croient pas en leur califat terrifiant.

En septembre 2013, le jour où notre Parlement a voté pour ne pas frapper Assad après qu’il a tué 1500 personnes de son peuple, principalement des femmes et des enfants avec des armes chimiques, était un jour sombre pour la Grande-Bretagne et un facteur clé dans l’ascension d’ISIS.

En fait, cela a énormément diminué la capacité du Royaume-Uni à influencer les événements mondiaux.

isis-attentats-paris

Une femme tient une rose blanche lors d’un rassemblement en hommage aux victimes des attentats à Paris

La Grande-Bretagne ne peut tergiverser plus longtemps, et nous devons utiliser tous nos militaires, agents de sécurité et les moyens diplomatiques pour combattre et détruire ISIS en Syrie, en Irak, en Grande-Bretagne et partout où son influence est dirigée.

Le peshmergas du Kurdistan irakien nous ont encore une fois montré, avec l’appui des Britanniques, qu’ISIS peut être vaincu étant donné qu’ils ont repris Sinjar cette semaine.

paris-hollande-isis-attentats

Le président français François Hollande parle à Paris

Beaucoup prétendent que les frappes aériennes britanniques en Syrie et en outre le soutien britannique à la lutte contre le terrorisme ne fera guère de différence, mais ce sont les commentaires de personnes qui ne connaissent manifestement rien à la guerre et qui n’ont certainement pas d’expérience pratique dans ces domaines.

attentats-enquête-fontaine-paris-isis

Les enquêteurs de police travaillent sur les lieux d’une fusillade dans un bar de la rue Fontaine le matin après une série d’attentats meurtriers à Paris

Les avions de la Royal Air Force sont peu nombreux, mais leurs capacités de frappe et précision sont les meilleures dans le monde.

Les forces spéciales britanniques, les SAS sont les meilleures dans le monde et idéalement adaptées pour faire baisser les réseaux terroristes, elles ont fait preuves de grandes compétences pendant la Seconde guerre mondiale, la situation d’urgence en Malaisie, la guerre du Dhofar, les interventions en Irlande du Nord, en Irak et beaucoup d’autres.

De même, nos forces anti terroristes et les services de sécurité (MI 5, 6 et GCHQ) sont les meilleurs pour se faufiler à travers le terrorisme dans le Royaume-Uni et dans le monde.

Ce sont maintenant des frappes chirurgicales qui doivent être effectuées sur ISIS.

Nous devons les attaquer directement et sous tous les aspects dans leurs centres de Raqqa et Mossoul en Syrie et en Irak, ainsi que stopper leurs tentatives de radicalisation des jeunes vulnérables et mécontents dans ce pays qu’ISIS tente de recruter.

Bien sûr, aussi, la population de ce pays jouera un rôle énorme pour maintenir le Royaume-Uni en sécurité avec notre vigilance collective qui a contrecarré beaucoup de tentatives d’attaques.

isis-attentat-rose-ambassade

Une rose rouge est placée devant le drapeau de la France et de l’UE devant l’ambassade de France à Berlin

C’est aussi le stoïcisme du public britannique qui est nécessaire plus que jamais pour tenir leurs nerfs et ne pas succomber à l’horrible campagne psychologique d’ISIS.

Il est maintenant temps pour nos politiciens de débattre et de voter pour des frappes générales contre ISIS en Syrie et où qu’ils soient, pour assurer que la terreur que nous avons vu à Paris n’envahisse pas nos vies pour la prochaine génération ou plus.

Le temps des discussions est presque terminé, c’est l’action qui est maintenant nécessaire, il est temps de défendre notre démocratie par tous les moyens.

Avec la Grande-Bretagne qui est pleinement engagée militairement, et nos compétences diplomatiques respectées, nous pouvons amener les États-Unis, les Russes, les Iraniens et les autres à travailler ensembles pour attaquer et détruire ISIS collectivement et globalement, il y a une chance de mettre fin à ce groupe terroriste.

Source : Mirror.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *