Un projet expérimental suédois embauche quelqu’un dans le but de ne rien faire pour le reste de sa vie


Si l’idée d’être payé un salaire mensuel décent afin de ne rien faire (ou tout ce que vous voulez) pour le reste de votre vie vous attire, vous pouvez être intéressé par ce projet artistique expérimental suédois qui prévoit d’embaucher une personne très chanceuse pour un emploi sans responsabilité avec seulement une exigence très simple.

Ce projet d’art conceptuel financé par le gouvernement à Göteborg, en Suède, permettra de sélectionner un candidat très chanceux qui se présentera tous les jours à une gare en construction dans la ville et y marquera une heure. Cela allumera un ensemble de lampes fluorescentes au-dessus de la plate-forme d’embarquement pour faire savoir à tout le monde que l’employé inutile s’est présenté au travail ce jour-là. Après cela, la personne est libre de faire tout ce qu’elle veut, ou rien du tout, tant qu’elle retourne à la station pour pointer et éteindre les lumières quand son travail est terminé. Ils n’ont pas besoin de traîner autour de la gare pendant les heures de travail, et ils peuvent démissionner ou être remplacés par quelqu’un d’autre quand ils le veulent. Tant qu’ils ne trouvent pas un autre emploi, le poste est garanti pour le reste de leur vie.

Vous vous demandez peut-être ce qu’un travail qui n’exige qu’un aller-retour quotidien vous rapporte. Eh bien, selon Atlas Obscura, le candidat choisi gagnera un salaire mensuel d’environ 2 320 $ (2 064,15 Euro), plus des augmentations annuelles, des avantages sociaux, des vacances et une caisse de retraite garantie. Ce n’est pas le travail le mieux payé au monde, mais si l’on considère que “tout ce que l’employé choisit de faire constitue le travail”, l’offre n’est pas mauvaise du tout.

En 2017, l’Agence d’art public suédoise et l’Administration suédoise des transports ont annoncé la tenue d’un concours international d’artistes désireux d’apporter des idées pour la conception de la gare de Korsvagen à Göteborg, offrant un prix de 7 millions de couronnes suédoises (environ 750 000 dollars) au gagnant. Seulement, au lieu de proposer des idées de design, le duo d’artistes suédois Simon Goldin et Jakob Senneby a suggéré que l’argent du prix soit utilisé pour payer le salaire d’un travailleur et ne leur donne absolument rien à faire toute la journée. Et c’est ainsi que leur projet “Eternal Employement” a commencé.

Les deux artistes ont même élaboré un plan pour s’assurer que l’argent du prix serait suffisant pour payer l’employé inutile pour “l’éternité”, ce qui signifie dans ce cas 120 ans. En créant une fondation pour éviter que l’argent du prix ne soit imposé et en l’investissant dans un fonds d’actions, ils sont arrivés à la conclusion qu’il y avait 75 % de chances qu’ils puissent payer un salaire mensuel de 2 312 $, plus une augmentation salariale annuelle de 3,2 %, pendant 120 ans ou plus.

Le jury a apparemment adoré l’idée originale des artistes puisque leur projet a été annoncé comme lauréat en octobre de l’année dernière. Il y a eu un tumulte en Suède à ce sujet, les politiciens de tous bords les accusant de gaspiller l’argent des contribuables.

“Les anciens sociaux-démocrates les ont accusés d’utiliser le réalisme financier pour se moquer des accomplissements transcendantaux de l’État providence”, a déclaré Brian Kuan Wood, membre du conseil de la Eternal Employment Foundation. “Les progressistes néolibéraux les accusent de gaspiller l’argent des contribuables pour faire un retour nostalgique à ce même Etat providence.”

D’autres viennent de qualifier cette idée de stupide et sans valeur, avec laquelle les artistes sont tout à fait d’accord. Ils reconnaissent qu’il est improductif et inutile de payer quelqu’un pour se présenter à une gare deux fois par jour simplement pour poinçonner une horloge, mais c’est là toute l’idée.

Si vous vous demandez déjà “où puis-je m’inscrire ?” J’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Comme la gare de Korsvagen est encore en construction, le poste ne sera disponible qu’en 2026, après l’inauguration de la gare. Les artistes commenceront à recevoir les candidatures un an plus tôt, mais si vous souhaitez vous familiariser davantage avec cette occasion d’emploi unique, une ébauche de description de poste est déjà disponible en ligne.

Lire aussi : Emploi insolite : Gardien des lunettes de John Lennon à Cuba

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *