8 symptômes neurologiques à ne pas ignorer

symptômes

Parfois, les plaintes liées au cerveau sont temporaires et facile à expliquer, comme les étourdissements et les maux de tête qui assistent à la gueule de bois. Mais il y a quelques symptômes neurologiques auxquels vous devriez toujours prêter attention. Si vous éprouvez l’un des symptômes suivants soudainement et sans explication évidente, il est temps de consulter un médecin.

Bon nombre de ces indicateurs sont partagés par un certain nombre de conditions neurologiques ; les accidents vasculaires cérébraux et les anévrismes ont beaucoup de symptômes en commun. Encore une fois, c’est toujours une bonne idée de se faire examiner par un expert au lieu d’essayer l’auto-diagnostic.

1. Engourdissement ou faiblesse

Une sensation d’engourdissement ou une faiblesse d’un côté du visage qui va mieux après quelques minutes peut être le drapeau d’avertissement d’un accident vasculaire cérébral. “Souvent, les gens vont manquer les premiers signes d’un AVC», a déclaré Avindra Nath, directeur à National Institute of Neurological Disorders and Stroke (Institut national des troubles neurologiques et des maladies) à Bethesda dans le Maryland. “Et ça ne devrait pas être ignoré, cela signifie qu’un petit accident vasculaire cérébral peut s’être produit et qu’un plus gros est en chemin”.

La faiblesse musculaire peut aussi être causée par la myasthénie, un trouble qui entraîne une faiblesse dans les groupes musculaires. Il peut aussi être causé par le botulisme, ou une maladie auto-immune appelée le syndrome de Guillain-Barré. Ce dernier peut également causer des sensations d’engourdissement, de même que la sclérose en plaques, la maladie de lyme et de nombreuses autres maladies curables.

2. Une vision flou soudaine ou voir double

Une vision floue ou double peut être causée par un accident vasculaire cérébral ou un anévrisme. Ces symptômes peuvent aussi être liés à d’autres conditions telles que la myasthénie. Une vue floue peut aussi être un signe de sclérose en plaques ou de problèmes aux yeux comme une infection ou une cataracte.

3. Le vertige qui ne part pas

Des problèmes avec l’équilibre, la coordination et le vertige qui persistent ne doivent pas être ignorés. “Tout ces signes pourraient également indiquer la possibilité d’un accident vasculaire cérébral sous-jacent», a déclaré Nath.

4. Maux de tête soudains ou maux de tête avec nouveaux symptômes

Beaucoup de gens éprouvent des migraines sans que ce soit un symptôme d’une maladie sous-jacente. Les personnes devraient envisager de consulter un médecin si elles commencent à avoir des maux de tête avec de nouveaux symptômes, dit Nath.

“Si vous avez l’habitude d’avoir des maux de tête une fois par mois et maintenant une fois par semaine, cela ne signifie pas nécessairement que quelque chose de nouveau est arrivé”, a-t-il dit. “La fréquence seule ne peut pas dire grand-chose”.

Des maux de tête sévères soudains peuvent indiquer un accident vasculaire cérébral, un anévrisme ou une méningite.

5. La perte de la vision d’un œil ou des deux

“Si vous avez une perte de vision aiguë dans un œil comme voir tout sombre, cela peut-être le signe d’un problème sur le nerf optique», a déclaré Nath. Si la vision se détériore mais n’est pas complètement perdue et s’il y a des douleurs dans les yeux, cela peut-être causé par une névrite optique, une inflammation du nerf optique qui est souvent un symptôme d’infections ou de la sclérose en plaques. La névrite optique peut également provoquer un ternissement des couleurs ou faire voir aux gens comme des feux clignotants.

La perte de vision peut aussi être causée par une pseudotumeur cérébrale, qui peut imiter les symptômes d’une tumeur du cerveau, mais est en réalité incitée par la pression se formant à l’intérieur du crâne.

6. Perte aiguë de l’audition

Beaucoup de conditions peuvent déclencher une brusque perte de l’audition. La maladie de Ménière, dont les médecins pensent qu’elle est liée à avoir trop de liquide dans l’oreille interne, peut provoquer la perte et le retour de l’audition, avec des acouphènes et des vertiges. Une surdité soudaine peut également être provoquée par des infections, la sclérose en plaques, certains médicaments, ou une tumeur appuyant sur le nerf qui connecte l’oreille au cerveau.

7. Perte de la parole

Un problème soudain de la langue peut être le signe d’un problème au cerveau. Les dommages causés par un accident vasculaire cérébral, une tumeur ou une infection peuvent provoquer une difficulté à parler ou à écrire, une condition connue comme l’aphasie. D’autres formes de la condition peuvent amener les personnes à développer des difficultés à lire ou à donner un sens à ce que les gens leur disent.

8. Douleurs semblables à un choc

Des éclats de douleur intense peuvent se produire après une perturbation du nerf trijumeau qui transmet l’information du visage vers le cerveau. Nath le décrit comme une «douleur vive et fulgurante sur votre visage qui va et vient presque comme une sensation électrique. C’est très intense”.

La névralgie du trijumeau se produit habituellement quand un vaisseau sanguin appuie sur le nerf. Il peut être un signe de la sclérose en plaques, d’une lésion nerveuse ou d’une tumeur, mais souvent la cause reste inconnue.

Source : Brain Decoder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *