InSight a encore des ennuis sur Mars : la sonde thermique est ressortie du trou


L’atterrisseur InSight doit enfoncer un capteur dans le sol martien pour faire des mesures de températures. Alors que l’appareil venait enfin de réussir à creuser, il y a un autre problème. Sa taupe est en partie ressortie du trou.

Sur Mars, les ennuis d’InSight ne semblent pas terminé. Alors que l’atterrisseur InSight parvenait enfin à creuser sur Mars, la Nasa vient d’annoncer qu’il y a encore un problème. Dans un tweet publié le 27 octobre 2019 sur le compte de la mission, repéré par Engadget, l’agence spatiale constate une nouvelle difficulté.

« Mars continue de nous surprendre. En creusant ce week-end, la taupe a reculé à mi-chemin en dehors du sol. Une évaluation préliminaire met en évidence des propriétés inattendues du sol comme explication principale », résume ce tweet. Les clichés qui l’accompagnent montrent que la taupe, la sonde qui doit permettre de capter la chaleur, est partiellement sortie du trou où elle se trouvait.

Faut-il écarter le bras d’Insight ? La Nasa s’interroge

Jusqu’à récemment, InSight n’arrivait pas à creuser car sa taupe avait besoin d’une friction. Les ingénieurs de la Nasa avaient eu l’idée d’utiliser le bras robotisé de l’appareil pour aider la taupe à obtenir le mouvement nécessaire afin de creuser. « La prochaine étape est de déterminer à quel point est il est prudent d’écarter le bras robotique d’InSight de la taupe afin de mieux évaluer la situation », indique la Nasa dans un communiqué.

InSight doit creuser jusqu’à 5 mètres de profondeur dans le sol martien à l’aide de sa taupe. Cette expérience HP3 (« Heat Flow and Physical Properties Package ») doit permettre de mesurer le flux de chaleur qui s’échappe de l’intérieur de Mars. Grâce à cette mesure, il sera possible d’étudier l’évolution de la planète et de savoir si l’astre s’est formé à partir du même matériau que la Terre ou la Lune.

Une représentation du bras et de la taupe d’InSight. // Source : NASA/JPL-Caltech

En attendant, le sismomètre continue de fonctionner

Néanmoins, pour l’instant, la sonde est encore loin d’atteindre une telle profondeur. La Nasa cherche à comprendre ce qui est en train de se passer sur Mars avec InSight. À l’aide d’un test mené sur Terre, les scientifiques se demandent si le mouvement de la taupe ne remplirait pas malencontreusement le trou avec de la terre.

En attendant que les chercheurs en sachent davantage et résolvent le problème, InSight continue de faire fonctionner son principal instrument, le sismomètre SEIS (qui doit permettre d’étudier les séismes de la planète rouge). « L’intérieur de Mars reste une terra incognita », résumait le site de la mission SEIS. Les scientifiques comptent sur le bon fonctionnement des instruments de l’atterrisseur pour lever les mystères qui se cachent sous la surface martienne.

Lire aussi : L’atterrisseur InSight de la NASA a enregistré son tout premier tremblement de terre sur Mars

Source : Numerama par Nelly Lesage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *