La constellation de satellites de SpaceX pourrait cacher des astéroïdes tueurs


Si vous ne pouvez pas voir une roche spatiale dangereuse, comment pouvez-vous l’arrêter ?

Les satellites Starlink de SpaceX pourraient nous coûter plus cher qu’une vue dégagée des étoiles.

Les astronomes ont dit à Axios qu’ils craignent que la méga-constellation de minuscules satellites ne rende plus difficile la tâche de repérer des astéroïdes près de la Terre. Cela pourrait signifier qu’ils pourraient ne pas en voir un sur leur trajectoire de collision avec notre planète à temps pour l’arrêter.

À terme, SpaceX espère avoir des milliers de satellites Starlink en orbite autour de la Terre dans le cadre de son plan pour fournir au monde un accès Internet. Jusqu’à présent, la constellation ne compte que 120 satellites, mais même ce nombre relativement faible a été suffisant pour empêcher les astronomes de voir le ciel nocturne.

“Wow !!!” a tweeté l’astronome Clarae Martínez-Vázquez en novembre. “L’énorme quantité de satellites Starlink a traversé notre ciel ce soir à @cerrotololo. Notre exposition a été fortement affectée par 19 d’entre eux !”

Alors que la plupart des astéroïdes sont inoffensifs, même le PDG de SpaceX, Elon Musk, a prédit qu’“un gros rocher finira par toucher la Terre”.

Même une roche spatiale relativement petite peut causer d’énormes dommages si elle entre en collision avec la Terre – et il est déjà difficile de les repérer. Au fur et à mesure que Starlink se développe, la lumière des satellites pourrait rendre la détection des astéroïdes encore plus difficile, ont déclaré les experts à Axios.

Maintenant qu’il semble trop tard pour empêcher SpaceX d’aller de l’avant avec Starlink, les astronomes n’auront peut-être d’autre choix que de mettre au point de nouvelles méthodes de détection, potentiellement coûteuses. Il peut s’agir de télescopes spatiaux de détection d’astéroïdes, ont-ils dit à Axios, ou de logiciels qui peuvent représenter les satellites de SpaceX dans des images produites par des télescopes au sol.

“La communauté de l’astronomie a laissé tomber la balle”, a déclaré l’astronome Jonathan McDowell à Axios. “On aurait dû être là-dessus il y a 10 ans et on ne l’a pas vu venir.”

Lire aussi : Localisez et suivez les satellites Starlink (et bien d’autres !) avec la carte Satmap


Source : Futurism – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *