Les milliardaires sont très sérieux à propos de déplacer les usines dans l’espace

“Le système solaire peut supporter un milliard de fois plus d’industries que sur Terre.”

Industries spatiales

Cela ressemble à de la science-fiction, mais l’idée de déplacer les industries lourdes hors de la Terre semble beaucoup moins farfelue qu’auparavant.

La collecte de ressources d’autres planètes ou astéroïdes au lieu d’utiliser le peu qu’il nous reste sur Terre pourrait être la clé pour assurer la survie des êtres humains, rapporte Discover Magazine.

“Le système solaire peut supporter un milliard de fois plus d’industries que nous n’en avons sur Terre”, a déclaré Phil Metzger, un scientifique planétaire de l’Université de Floride centrale, à Discover. “Quand vous allez à des échelles de civilisation beaucoup plus grandes, au-delà de l’échelle qu’une planète peut supporter, alors les types de choses que la civilisation peut faire sont incompréhensibles pour nous.”

Investir dans l’espace

Au fur et à mesure que les ressources terrestres diminuent, la population augmente – et quelque chose doit être fait. C’est du moins l’argument qui sous-tend la création d’une nouvelle école d’entreprises qui ont vu le jour au cours de la dernière décennie et qui tentent de devenir des pionniers de la collecte de ressources spatiales.

Par exemple, Planetary Resources Inc. a recueilli des dizaines de millions de dollars pour mettre au point des technologies d’exploitation des astéroïdes. Mais en raison de problèmes financiers, l’entreprise a dû retarder indéfiniment sa première mission de prospection d’astéroïdes.

Le milliardaire de Blue Origin et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, est également dans la course.

“La raison pour laquelle nous devons aller dans l’espace, à mon avis, c’est pour sauver la Terre”, a déclaré M. Bezos lors de l’annonce de l’atterrisseur lunaire de sa société spatiale le mois dernier.

“Un problème fondamental à long terme est que nous allons manquer d’énergie sur Terre”, a déclaré M. Bezos lors de l’événement. “Ce n’est que de l’arithmétique. Ça arrivera.”

Même la NASA a récemment choisi d’investir des millions de dollars dans des concepts technologiques qui pourraient nous aider à explorer les caisses lunaires et les astéroïdes miniers.

Les ressources physiques pourraient devenir la solution pour une planète surchargée. Des centrales solaires dans l’espace pourraient renvoyer de l’énergie presque illimitée vers la Terre – un plan que la Chine s’emploie déjà à mettre en œuvre.

Greenpeace 2.0

Mais tout le monde n’est pas du même avis : un groupe de scientifiques s’est réuni pour signer une proposition demandant que plus de 85 % du système solaire soit protégé du développement humain.

“Si nous n’y réfléchissons pas maintenant, nous irons de l’avant comme nous l’avons toujours fait, et dans quelques centaines d’années, nous serons confrontés à une crise extrême, bien pire que celle que nous connaissons actuellement sur Terre”, a déclaré Martin Elvis, astrophysicien principal à l’Observatoire astrophysique Smithsonian et auteur principal du projet au Guardian. “Une fois que vous avez exploité le système solaire, il n’y a nulle part où aller.”

Premiers pas

Avant que la fabrication et l’exploitation de l’espace ne deviennent réalité, il reste encore beaucoup de travail à faire, car les scientifiques n’ont fait que des pas progressifs vers cet avenir jusqu’ici. Il y a tout juste cinq ans, la startup californienne Made In Space est devenue la première entreprise à imprimer en 3D un objet en apesanteur.

La même société a décroché un contrat majeur avec la NASA en 2018 pour le développement d’un “système hybride de fabrication de métaux pour l’exploration spatiale”. L’idée est d’imprimer des pièces en utilisant des métaux de qualité aérospatiale comme le titane et l’aluminium.

Et l’agence spatiale japonaise JAXA a récemment réussi à faire atterrir son vaisseau Hayabusa2 sur un minuscule astéroïde, tirant même une balle – et laissant tomber une bombe – à sa surface pour recueillir des échantillons.

Ces efforts sont cependant encore loin d’un avenir où l’exploitation des astéroïdes pourrait soutenir les civilisations humaines dans l’espace lointain. Nous n’avons même pas encore trouvé quel pays pourra s’approprier ces ressources – une question qui ne manquera pas de susciter un certain malaise politique.

Mais le temps presse – le changement climatique et l’épuisement rapide des ressources nous obligent à regarder au-delà de notre planète natale. Espérons que nous pourrons faire la transition avant qu’il ne soit trop tard.

Lire aussi : Une vidéo étonnante montre comment une humanité future pourrait coloniser la galaxie

Source : Futurism – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *